Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Gilles Patron a demandé sa remise en liberté ce matin à Rennes

0 14.06.2012 14:48

L’audience vient de s’achever. Et comme attendu, le ministère public a requis le maintien en détention provisoire de Gilles Patron, le père d’accueil de Laëitia et Jessica Perrais.L’ex assistant familial, âgé de 62 ans, qui se trouve sous le coup de 6 mises en examen pour « viols et agressions sexuelles » sur Jessica notamment, est incarcéré depuis le mois d’août dernier, à Nantes.En début de semaine dernière, la juge d’instruction nantaise en charge du dossier ne s’est pas opposée à une remise en liberté du suspect. « Il serait assigné à résidence (loin de Pornic, N.D.L.R.), sous surveillance électronique », a plaidé ce matin l’avocat de Gilles Patron, Me Thierry Fillion, devant la chambre de l’instruction de Rennes. Le procureur, lui, a considéré qu’il existait des « risques de pression sur les victimes », ainsi qu’un « risque de réitération des faits ». Le ministère public a également déclaré que « des risques éventuels de troubles à l’ordre public » devaient également être pris en considération.Devant les magistrats, Gilles Patron a indiqué ce matin qu’il « regrettait très sincèrement son comportement à l’égard de Jessica », selon son avocat. Il a également répété qu’il réfutait toutes les autres accusations portées contre lui. À la chambre, il a enfin déclaré qu’il n’exercerait « aucune pression » si sa remise en liberté était accordée.La décision devrait être connue demain dans la matinée. Lire Presse Océan demain

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.