Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

A contresens sur l'A11, il crée un accident.. puis fait demi-tour vers Nantes

2 23.08.2012 11:28
A hauteur de Saint-Sigismond (Maine-et-Loire), un automobiliste qui s'est trouvé face au véhicule a contresens a été contraint de se jeter dans le décor pour l'éviter.

A hauteur de Saint-Sigismond (Maine-et-Loire), un automobiliste qui s'est trouvé face au véhicule a contresens a été contraint de se jeter dans le décor pour l'éviter.

Capture Google Maps

Dans la nuit de mardi à mercredi, vers 3h30 du matin, un automobiliste qui roulait sur l'autoroute A11 en direction de Nantes est sorti au péage d'Ancenis puis, pour une raison inexpliquée, est retourné en direction d'Angers à contresens.

A hauteur de Saint-Sigismond, un autre automobiliste qui s'est trouvé face à lui a été contraint de se jeter dans le décor pour l'éviter. Il n'est pas blessé mais son véhicule a été détruit.

S'apercevant de sa méprise, le premier a alors fait demi-tour et il est reparti en direction de Nantes.

Il a finalement été intercepté à La Chapelle-sur-Erdre par les gendarmes du peloton motorisé d'Ancenis. L'alcool ne serait pas en cause.

Commentaires (2)

Contresens dans tous les sens
JANE DOE jeu, 23/08/2012 - 00:50

Que dire ? Qui sont ces personnes qui prennent leur volant et sont prêtes à faire n'importe quoi, à condition que les autres (nous) fassent attention pour elles ? ça me débecte (ben oui) de voir que des "automobilistes" ou des "motards", (quelle distinction !) n'en n'ont rien à faire de la "circulation" ! Hier, Bd du Massacre le bien nommé, deux motos m'ont doublée à droite et à gauche, à toute allure, sans se soucier de la bande blanche et du feu rouge ! Pourquoi tous ces chauffards semblent bénéficier d'une telle mansuétude (sans retrait de leurs machines) alors que les simples conducteurs respectueux du code de la route, en général, se voient tout d'un coup verbalisés parce qu'ils ont "fait" un peu plus de 50 km/h ou qu'un feu de stop ne marche plus ! Deux poids, deux mesures. On pourrait en conclure qu'on ne risque pas grand chose à foncer à toute berzingue (c'est du vieux nantais). Pourquoi se gêner ?

Le potentiel: Nous sommes tous des victimes et des coupables!
Gilbert de Mont... jeu, 23/08/2012 - 09:12

En réponse à JANE DOE - Contresens dans tous les sens

Content de ton retour Jane!

A priori notre éducation hélas qui est paradoxalement en "perte de vitesse" permet du fond et de la forme de respecter " les codes". Au vrai de maîtriser la connerie universelle qui se développe de plus en plus. Mais qui respecte les codes? Nous à priori 500 000 lois Françaises?

C'est vrai que bientôt ( surtout avec l' Europe) nous risquons à défaut du don de sang universel ( accident, maladie) de devenir des robots obéissant à des puces greffées sous la peau de la prospective mondiale.

Entre les faux permis et les bobos écolos qui imposent les gestes infantiles et la pratique dictatoriale du vélo , nous restons des " victimes".

Cette victimisation commence par l'injustice de verbalisation et bientôt par les péages! En outre nantes capitale des embouteillages est victime de la politique écolo .Massacre urbain donnant la priorité à des pistes cyclables désertes et à des transports en commun inadaptés!

Bonne journée!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.