Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

A Nantes, les pro-IVG se sont "invités" à la prière de SOS tous petits

2 16.11.2013 16:02
Un cordon de CRS sépare les pro et les anti IVG

Un cordon de CRS sépare les pro et les anti IVG

Photo PO-Anne-Hélène Dorison

D'un côté, l'association SOS tout-petits, qui organisait ce samedi après-midi, une prière de rue pour "le droit à la vie" devant l'église Saint-Nicolas, à Nantes. 

De l'autre, des défenseurs du  droit à l'IVG, mobilisés pour "que toute femme qui demande une IVG en France puisse trouver une réponse en France, pour comprendre et connaître le droit à l’avortement et les moyens de l’exercer, pour manifester notre volonté qu’il reste un droit fondamental imprescriptible, pour refuser les idées réactionnaires et l’ordre moral qui le menacent."

Et au milieu, un cordon de CRS. 

A 15 h ce samedi, l'ambiance était relativement tendue autour de la place Royale, mais aucun incident n'avait éclaté a priori. 

 

Commentaires (2)

Il fut un temps où
observateur44 dim, 17/11/2013 - 14:12

les prières de rue faisaient l'objet d'invectives islamophobes de la part du Front National. Aujourd'hui, nombre de ses membres accompagnent la renaissance de "laissez les vivres" au moyen de prière de rue !
Le monde marche décidément sur la tête et tout est bon pour essayer d'imposer sa propre façon de voir les choses de la vie et l'imposer aux autres.
Après les manifs pour tous, la "prière de SOS tous petits".
Triste époque. Heureusement, la réaction des pro-IVG fut rapide car ces étalages ultra-droitiers; Y en a marre !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.