Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

A Nantes, un homme de 22 ans blessé par balle hier après-midi quartier Bellevue

2 20.07.2013 12:45
Une première fusillade a éclaté jeudi, quartier Bellevue, vers 23h20.

Une première fusillade a éclaté jeudi, quartier Bellevue, vers 23h20.

Photo Presse Océan-Rémi Certain

Après la fusillade orchestrée avec des armes automatiques jeudi soir rue du Doubs (à lire dans Presse Océan ce samedi), de nouveaux coups de feu ont été entendus hier après-midi, vers 17h15, quartier Bellevue. Rue du Lot, un Nantais de 22 ans, domicilié dans le quartier des Dervallières, a été blessé par balle. La victime n'a heureusement été que légèrement blessée; elle a été amenée rapidement au CHU de Nantes.

Selon des témoins, c'est un homme seul, muni d'une arme de poing, qui serait l'auteur de cette nouvelle fusillade. Difficile de déterminer si le blessé a été touché par une balle perdue ou s'il était sciemment visé. Aucun suspect n'a été interpellé.

En l'état de l'enquête, "il est impossible de faire un lien entre les deux fusillades", note le parquet de Nantes. Et ce, même si la répétition de tels faits, dans un même quartier, interpelle.

Les quartiers sont actuellement sous tension. Dimanche dernier, un habitant des Dervallières avait été grièvement blessé, victime d'un coup de couteau, au cours d'une bagarre opposant un groupe de son quartier à des jeunes de Bellevue. L'auteur-présumé du coup de couteau, un jeune de 16 ans, a été interpellé mercredi et placé en détention provisoire. Son complice présumé, 18 ans, a été laissé libre, sous contrôle judiciaire.

Hier, la nuit a été calme. Un imposant dispositif de patrouilles est mis en place.

Plus d'informations demain dimanche dans Presse Océan.

 

Commentaires (2)

Nantes = future Marseille de l'Ouest ?
Bretonne-Naoned dim, 21/07/2013 - 14:20

En réponse à philippe P - fusillade

Certes, Philippe, qu'ils s'entre-tuent, ... le hic c'est que, comme dans toute vie en société, ces beaux messieurs ne sont pas seuls au monde, et qu'il y a des GENS autour d'eux, qui n'ont rien demandé, et qui parfois se reçoivent une balle dans la tronche sans préavis, et pour rien, comme c'est souvent le cas à Marseille. Tout cela est d'ailleurs très bien relaté dans le PO papier d'aujourd'hui que je viens d'acheter. On y trouve notamment le témoignage d'un habitant très inquiet de cette escalade :autour il y a des enfants qui jouent, des personnes qui prennent l'air tranquillement, etc.
Il faut beaucoup de vigilance afin que de telles situations ne dégénèrent pas. Bon courage à M. Valls et à notre police nationale, il y a du travail sur la planche :)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.