Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

A Nantes, un homme découvert mort sous une toile de tente

2 29.01.2014 12:51

Il vivait seul. Quelque part sous sa toile de tente, rue de l'hermitage, dans le Bas-Chantenay, à Nantes.

Et il est mort seul.

C'est un autre homme, qui vivait à la rue tout comme lui, qui a fait la terrible découverte hier mardi.

Son corps sans vie reposait là, depuis plusieurs jours sans doute.

Une autopsie a été pratiquée pour tenter d'expliquer la mort de cet homme, qui était âgé de 37 ans seulement.

Elle n'a rien révélé de suspect.

 

Lire Presse Océan demain jeudi 30 janvier

Commentaires (2)

misère
mumu44 mer, 29/01/2014 - 17:51

chère denise,
c'est cette majorité et minorité qui crée cette misère difficile à croire en 2014
c'est cette majorité et minorité élue par le peuple qui préfère surtaxer les ménages et les entreprises, ne valorisant pas les personnes qui travaillent
on a l'impression qu'ils aiment voir la misère se développer, il n'y a jamais eu autant d'assistanat en France , pourquoi ?
pourquoi voit-on se développer tant de mécréant vendeur d'armes et de drogues , là l'argent est facile.
il y aurait tant de chose que la majorité et minorité pourrait faire , en on-t-ils la volonté ,ils sont dans leur éden , bien au chaud sans souci de trésorerie.
il y a beaucoup de chose à faire , trop peut-être pour cette majorité et minorité..
qu'ils disent voir détruire la misère , que font-ils rien et ne feront rien.
qu'en à dieu , j'ai peine à croire qu'il existe avec toute cette misère.
bien à vous tous et que chacun fasse à sa mesure ce qu'il peut pour l'autre.

Misère
denise.lhomeau@... mer, 29/01/2014 - 16:16

Détruire la misère
Discours à l’Assemblée nationale législative

Victor Hugo

9 juillet 1849

je dis que la société doit dépenser toute sa force, toute sa sollicitude, toute son intelligence, toute sa volonté, pour que de telles choses ne soient pas ! Je dis que de tels faits, dans un pays civilisé, engagent la conscience de la société tout entière ; que je m’en sens, moi qui parle, complice et solidaire, et que de tels faits ne sont pas seulement des torts envers l’homme, que ce sont des crimes envers Dieu !

Voilà pourquoi je suis pénétré, voilà pourquoi je voudrais pénétrer tous ceux qui m’écoutent de la haute importance de la proposition qui vous est soumise. Ce n’est qu’un premier pas, mais il est décisif. Je voudrais que cette assemblée, majorité et minorité, n’importe, je ne connais pas, moi de majorité et de minorité en de telles questions ; je voudrais que cette assemblée n’eût qu’une seule âme pour marcher à ce grand but, à ce but magnifique, à ce but sublime, l’abolition de la misère !

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.