Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Aéroport Consultation : pour les opposants "la lutte se poursuit dès ce soir"

10 26.06.2016 22:54
  • Dominique Fresneau, figure historique de la lutte : "Il n'y aura pas d'aéroport à NDDL".

    Dominique Fresneau, figure historique de la lutte : "Il n'y aura pas d'aéroport à NDDL".

  • Sophie Bringuy, élue régionale EELV Pays de la Loire

    Sophie Bringuy, élue régionale EELV Pays de la Loire

  • Extérieur

    Ronan Dantec.

  • Emmanuel Vautier

    François De Rugy. député (Écologistes !).

  • NATHALIE BOURREAU

    Françoise Verchère présidente du Cdepa.

  • HERVE PETITBON

    Pascal Gannat, élu opposition FN au Conseil régional.

Les opposants, pour leur part, dénoncent une consultation "biaisée" et continuent d'appeler leurs soutiens à se mobiliser pour qu'il n'y ait jamais d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

 

L'Acipa : "Il n'y aura pas d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes"

Voici la déclaration commune du mouvement anti-aéroport lue à la Vache Rit ce dimanche soir suite aux résultats de la consultation. « Comme l'avait démontré les différentes composantes du mouvement, le cadre, le processus et le contenu de cette consultation étaient fondamentalement biaisés. Celle-ci était basée sur une série de mensonges d’État et radicalement inéquitable. Il ne s'agissait pour nous que d'une étape dans la longue lutte pour un avenir sans aéroport à Notre Dame des Landes.

Cette lutte se poursuit dès ce soir. Nous savons que les attaques du gouvernement et des pro-aéroport vont se renforcer. De notre coté, nous n'allons pas cesser pour autant d'habiter, cultiver et protéger ce bocage. Il continuera à être défendu avec la plus grande énergie parce qu'il est porteur d'espoirs aujourd'hui indéracinables face à la destruction du vivant et à la marchandisation du monde. Nous appelons tous les soutiens et comités partout en France et au-delà à se mobiliser et à redoubler de vigilance dans les semaines et mois à venir. Il n'y aura pas d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Nous appelons en ce sens, et dans un premier temps, à converger massivement à Notre Dame des Landes pour le rassemblement estival anti-aéroport, les 9 et 10 juillet. »

 

Europe Ecologie Les Verts : "cette consultation est illégitime"

Le résultat de la consultation n’est pas une surprise. Nous l’avons toujours dit : cette consultation est illégitime. Les dés étaient pipés d’avance et tout a été fait pour que le « OUI » gagne : une consultation sur le seul département de Loire-Atlantique, une campagne inéquitable avec des moyens de collectivités mobilisés en toute illégalité, jusqu’aux amalgames répétitifs entre ZAD et violence pour activer un vote de peur.

Cette consultation est de plus anachronique : elle intervient alors que le rapport de la mission Royal a conclu au surdimensionnement du projet et au déficit d’étude sur l’optimisation de Nantes-Atlantique, et que plusieurs recours sont encore en instance sur le plan national, avec la France toujours menacée d’une procédure en infraction par la Commission européenne.

Tendances de votes différentes entre le Nord et le Sud Loire, des communes soi-disant terrifiées par la ZAD qui votent massivement « NON », et celles impactées par le bruit qui votent « NON » aussi. Ce scrutin nécessitera une analyse approfondie.

Loin d’ouvrir une porte de sortie, cette consultation va nourrir une surenchère chez les inconditionnels du projet d’aéroport, les opposants quant à eux ne peuvent que se sentir floués par cette séquence où le « OUI » gagne suite à une procédure inéquitable. Le risque est aujourd’hui un enlisement encore plus grave du dossier.

Le président doit tenir son engagement de respecter les procédures juridiques en cours et travailler sur les options ouvertes par le rapport Royal. Plus que jamais, nous appelons à l’apaisement. Dans le climat actuel, appeler et procéder à l’évacuation violente de la ZAD, après une consultation illégitime, serait irresponsable."

 

Ronan Dantec, sénateur (EELV) : "Le oui sort affaibli et le non renforcé".

« Le oui sort affaibli et le non renforcé. Déjà, le périmètre de la consultation était farfelu. Si la consultation avait eu lieu dans le Grand Ouest, le non aurait gagné. Et là, en plus, les territoires directement concernés par le départ et l’accueil de l’aéroport ont voté majoritairement contre ! Le projet n’a plus de légitimité démocratique. J’appelle à un moratoire et je demande aux élus de gauche de se rassembler car leurs électeurs ont voté non. Ceux qui ont voté pour sont ceux qui espèrent qu’économiquement l’aéroport va servir leurs territoires ruraux. C’est une vision que je respecte, mais qui est un peu fantasmée ».

 

François De Rugy, député (Écologistes !) : « Rien n’est encore réglé »

Pour François de Rugy, député de Loire-Atlantique et président d’Ecologistes !, « il faut reconnaître le résultat. Je suis pour le non, je suis démocratique. Mais on constate que le projet continue à diviser le département. Plus étonnant : les Nantais sont partagés sur l’utilité du projet » (...)

Réaction complète à retrouver dans Presse Océan ce lundi 27 juin.

Françoise Verchère, coprésidente du Cedpa (comité des élus doutant de la pertinence de l’aéroport) : "Le résultat n’est pas limpide sur l’agglomération"

« Je ne suis pas surprise, tellement il est difficile de faire émerger la vérité dans ce dossier embrouillé. On remarque que la population concernée par le projet d’aéroport n’en veut pas. Le résultat n’est pas limpide sur l’agglomération comme Rezé, Bouguenais et Nantes ».

Réaction complète à retrouver dans Presse Océan ce lundi 27 juin.


Pascal Gannat, conseiller régional FN :  "la victoire de Vinci, de la dette et de l’impôt"

"Le résultat de ce  référendum tronqué et truqué n’indique pas comment sera payé NDDL. C’est avant tout la victoire de VINCI, de la dette publique et de l’augmentation des impôts locaux. Le Front National, s’était prononcé contre le projet de Notre Dame des Landes, qu’il jugeait inutile, mal conçu, partiellement financé, nécessitant des équipements collectifs d’un coût minimal de 3 Milliards d’Euros que ni l’Etat ni la Région, ni nos départements ne peuvent prendre en charge rapidement. Le FN avait combattu le principe d’un référendum restreint à la seule Loire-Atlantique,  car ce seront les habitants des 5 départements des Pays de la Loire qui devront payer, ainsi que ceux de la région Bretagne : ce référendum était donc tronqué."

"Le FN respecte le choix  des électeurs de la Loire Atlantique, bien que nous persistions à penser que les habitants et contribuables des 4 autres départements ont été privés de leurs droits démocratiques. Que la droite et le centre de M. RETAILLEAU et que la gauche de M.M. CLERGEAU, AYRAULT et VALLS assument maintenant leurs choix : ils doivent maintenant réussir pour les uns l’évacuation de la ZAD et pour tous, le financement des 3 Milliards et plus d’euros que vont nécessiter les ponts ou tunnels de franchissement de la Loire, la voie ferroviaire et la rocade de desserte de NDDL. Que VINCI prenne en charge l’ensemble des coûts de son projet et pas seulement les bénéfices."


 

Commentaires (10)

pour ma part je respecte le résultat
Azus lun, 27/06/2016 - 18:57

En réponse à xgraindo - Nous sommes PLUS à le vouloir, respectez ça...

je respecte ce résultat (ce n'est pas comme si on n'avait pas l'habitude que la planète passe après la finance et ce sera le cas encore pendant très longtemps), mais ce n'est pas pour autant que les majorités ont raisons.
De la Grèce antique (Socrate par exemple) à l'Asie actuelle (Aung San Suu Kyi par exemple) en passant par Gandhi et Nelson, les grands hommes et penseurs de l'Histoire représentaient toujours une minorité, souvent moquée, parfois jeté en prison comme encore à l'heure actuelle.
A l'inverse, l'Histoire (il y a encore quelques décennies) nous a montrée de nombreuses fois que les majorités peuvent être aussi de très mauvaises augures (les blancs qui pensaient avoir raison sur les amerindiens, les colons en Afrique, les allemands derrière leur Fuhrer, etc....

MAIS heureusement il y a aussi parfois des effets de masses qui ont été bénéfiques (les révoltes des pays arabes par exemple. Quoi que....), et des minorités qui ont semés la terreur (les FARC ou les islamistes par exemple).

Bref, L'Histoire regorge d'exemples où la majorité n'est pas toujours synonyme de bon sens, et où des minorités, voir des hommes seuls, peuvent mettre des peuples sur la bonne voie. Et parfois c'est en effet tout l'inverse. Donc le futur lui seul nous dira dans quelques années qui avait raison, de la majorité, ou de ceux qui font leur "marketing vert". Affaire à suivre....

Tout ceci, s’accommodent bien mal !
Vincent W lun, 27/06/2016 - 20:05

En réponse à Azus - pour ma part je respecte le résultat

Tu cites Nelson Mandela qui luttait contre l'esclavagisme et l'apartheid : bien.
Mais tu cites aussi, la civilisation Grec qui fut la plus grande société basée sur l’esclavagisme ! Chose qui d’ailleurs, pour Socrate, n’a jamais été un sujet de philosophie !
Ce n’est pas trop cohérent tout ça.

les politiques pro du marketing
Azus lun, 27/06/2016 - 11:29

comme maintenant sur tous les sujets, ont voit bien que les politiques n'ont aucune idée de ce qu'est le développement durable, la gestion des ressources, la gestion (tout court) et l'Histoire avec un grand H.
Ils font du marketing pour du confort à court terme. C'est tout. Et c'est malheureusement partout pareil et ce quelque soit le sujet et le pays.
La seule façon de lutter est de s’intéresser au sujet pour se faire sa propre opinion, ce que beaucoup de votants OUI n'ont pas fait car se sont décidés au dernier moment. Véridique, lors de soirées entre amis où le thème était abordé, beaucoup n'avaient pas d'opinion jusqu'à il y a quelques jours. Et quand ils se sont décidés pour le oui, j'ai entendu plusieurs fois que ça faciliterai les départs en vacances, ou que ça donne de l'importance à la ville d'avoir un grand aéroport...... Il y a probablement des pro qui ont de bonnes raisons (le bruit, etc....), mais sur les 55% il y en a une grande partie qui ont fait ce que les gouvernements veulent qu'ils fassent : obéir sans se poser la question de la pertinence.
De toute manière ils l'auraient fait cet aéroport, même si le NON l'avait remporté. L'avenir ne compte pas, seul le présent compte pour eux. L'étape prochaine c'est le TAFTA qu'ils négocient secrètement et qu'ils nous imposerons lorsque Valls et Hollande auront touché un chèque assez gros, puis ils vont débloquer tous les gaz de schiste, et finir par une 3ieme guerre mondiale ? on est sur la bonne voie.
Croire que l'ont peut éternellement maintenir une économie stable et construisant à l'infinie, dans un monde finie, une planète limitée et avec des ressources en diminution, il n'y a bien que les politiques qui sont assez forts pour le faire croire, la preuve hier soir. Des pro du marketing.

Mais heureusement, les esprits s'éveillent petit à petit. Et même en minorité le combat doit continuer sur tous les fronts et dans le monde. Les grands penseurs, les hommes d'espoir dans l'histoire de l'humanité n'ont jamais été très nombreux, mais ils ont marqué leur passage et ont réussit à changer les mentalités.

et l'avenir
fabd4449 lun, 27/06/2016 - 20:49

En réponse à Azus - les politiques pro du marketing

de ceux qui subissent les nuisances actuelles, ou de ceux qui pourront travailler dans le nouvel aéroport vous n'y pensez pas? Si le vote avait été non, le gouvernement s'était engagé à arrêter le processus (à voir si c'était vrai), le vote a été oui, les opposants doivent respecter la démocratie

Les NON pro du marketing imposé
xgraindo lun, 27/06/2016 - 13:31

En réponse à Azus - les politiques pro du marketing

Et les NON, ils votent NON, sans bonne raison... juste pour suivre cette soi-disant décision "vertueuse", bien enrobée de vert.
Il suffit de discuter avec eux pour le voir : "c'est pas bien", "c'est pas utile"... mais au pourquoi... bah... silence !
Des pro du marketing vert... mais qui n'a pas pris et suffit à influencer les gens, malgré des intimidations et des comportements inacceptables dans une démocratie

vous ne lisez pas les articles ?
Azus lun, 27/06/2016 - 19:19

En réponse à xgraindo - Les NON pro du marketing imposé

pour ma part il suffit de lire les nombreux rapports d'experts, que ce soit de gauche, d'écolo, comme de droite (hé oui le Figaro aussi annonçait l'inutilité de ce projet), et de simplement regarder ce paysage qui n'existera plus (si si , ils n'ont pas prévue de transférer la nature sur la zone nantes-atlantique) pour savoir ce que l'on y perd , par rapport au "gain" annoncé.
Donc non ne vous inquiétez pas, si vous vous renseignez même un peu seulement, sur quelque soit le support et le média, les arguments ne manquent pas.

Quand à être des pro du marketing ? les verts ? elle est bien bonne celle-là. S'il y a bien une chose pour laquelle les verts sont nuls, c'est en marketing politique, sinon il y aurait bien longtemps qu'ils auraient plus de pouvoir tant sur le terrain que dans les cercles politiques, ce qui n'est vraiment pas le cas en France.

Par ailleurs si vous lisez bien ce que j'ai écrit, je ne parle pas uniquement de ce référendum, mais pour tout ce qui se passe en politique. A l'heure actuelle, c'est tout le monde à l'heure de la politique marketing à l'américaine.

elle est bien bonne celle-là
VESPA lun, 27/06/2016 - 09:56

Si mes souvenirs sont bons, c'est pourtant bien les opposants de l'aéroport qui réclamaient à corps et à cris un reférendum sur le sujet !
Un oui qui sort affaibli avec 55%.......
Avec 55 %, le projet n'a plus de légitimité démocratique....

on est dans la 4ème dimension là. Faut qu'ils arrêtent la fumette les mecs, c'est vraiment pas bon pour la santé !

fumisterie démocratique
Foulques Deletang lun, 27/06/2016 - 10:57

En réponse à VESPA - elle est bien bonne celle-là

Vous dites "fumette", ils vous disent "fumisterie": restent encore 8/9 départements qui n'ont pas encore voté pour ou contre le maintien de Nantes Atlantique. Contrairement au roi du combi...natione, la consultation a renforcé le clivage en particulier à Nantes même où il y a eu match nul; or l'aéroport est au bénéfice exclusif de cette localité tout en rakettant le "Grand-Ouest".

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.