Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Aéroport « Des décisions attendues, logiques et utiles » pour le PS

5 31.10.2015 19:56
Les élus socialistes réagissent.

Les élus socialistes réagissent.

Montage PO

Dans un communiqué, les socialistes Jean-Marc Ayrault, député de la Loire-Atlantique, ancien Premier ministre, Jacques Auxiette, président de la Région des Pays de la Loire, président du Syndicat mixte aéroportuaire, Christophe Clergeau, 1er vice-président du Conseil régional, Philippe Grosvalet, président du Conseil départemental de la Loire-Atlantique, Johanna Rolland, maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole, et des parlementaires socialistes réagissent, ce samedi soir, à l'annonce du préfet sur la reprise du chantier de l'aéroport du Grand ouest :

« Le Préfet de Loire-Atlantique a informé hier les élus locaux des décisions prises par l'Etat concernant le transfert de l'aéroport de Nantes vers Notre-Dame-des-Landes.

Ces décisions étaient attendues et logiques. En effet, le Premier ministre puis le Président de la République avaient fait savoir à plusieurs reprises que la décision du tribunal administratif de Nantes le 17 juillet dernier autorisait la reprise des procédures. En validant les arrêtés préfectoraux, le tribunal a rajouté une décision favorable aux 150 décisions précédentes, collectives ou individuelles, qui toutes ont été dans le même sens. Plus aucune procédure, ni en France ni au niveau européen, ne conteste le bienfondé de la décision de transférer l'aéroport. Les contestations nouvelles concernent des procédures annexes, ayant trait à des expropriations ou aux conditions d'organisation des travaux.

Ces décisions sont utiles. Le transfert de l'aéroport est attendu des populations locales. Il sera bénéfique au développement économique de tout l'Ouest de la France. Suspendu le temps du dialogue et de l'aboutissement de la procédure concernant les arrêtés « loi sur l'eau » et « espèces protégées », le processus est donc relancé. Il pourra s'appuyer sur le protocole sur l'emploi, qui concerne le chantier (5,4 millions d'heures de travail) et l'exploitation de la future plateforme, signé en 2013 avec les collectivités locales et le concessionnaire ; et sur la convention avec la Chambre d'agriculture, concernant les terres agricoles conformément aux recommandations de la commission du dialogue mise en place fin 2012.

Enfin, et surtout, ces décisions sont de bon sens au regard de l'évolution du trafic aérien dans l'Ouest. En 2014, l'aéroport de Nantes-Atlantique a accueilli plus de 4 millions de passagers, avec 4 ans d'avance sur les prévisions les plus optimistes de la Déclaration d'utilité publique. L'été 2015 a de nouveau vu tous les records de fréquentation battus, avec le chiffre historique de 500 000 passagers pour le seul mois d'août. »

 

Plus d'infos dans nos colonnes ce dimanche 1er octobre.

Commentaires (5)

pour les novices!
fgravouil lun, 02/11/2015 - 00:21

Pour ceux qui se demandent encore si les arguments des opposants au projet d'aéroport sont convaincants, il est intéressant d'observer l'état réel des choses:
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1655372314674894&set=a.162985650...
Et surtout, n'oublions pas que ce projet public/privé garantit que les gains appartiendront uniquement aux actionnaires (combien sont-ils parmi les patrons d'AGO et les pros?) et non-pas à nos collectivités qui le financent. Mais surtout que, si l'aéroport est déficitaire, l'état donc nous tous (les contribuables) serons obligés de payer un rendement minimum de gain de 12, 5%/an à ces fameux actionnaires. Quel est le terme? Peut-être: l'arnaque?

Subtilité...
jazzphase dim, 01/11/2015 - 15:22

nous dis Job44 !!
Parce que vous croyez , qu'élu, un homme politique à la science infuse et que sa décision est emplie de bon sens et de cette subtilité à laquelle vous faites référence...
On peut s'interroger pourquoi cet aéroport n'a pas vu le jour depuis plus de 30 ans qu'il est en gestation...
En raison de la présence d'Airbus sur le site de Nantes-Atlantique, il faudra conserver le site de l'aéroport , et peut-être améliorer la piste actuelle, si l'on veut que le futur Beluga puisse atterrir...
L'autoritarisme politique affiché par notre premier ministre (notre Sarkozy de gauche, de gauche dites-vous?) n'a jamais fait une vision politique, je pense plus exactement le contraire, cela cache une absence de vision pour la France.
Comme NDDL est un partenariat "Public-Privé", il est fort probable, que nous contribuables, devrons payer pendant de longues années la charge de cette coûteuse lubie.
Nous avons un aéroport actuel parfaitement viable, qui peut être amélioré à un moindre coût, qui dessert aussi bien la Bretagne du sud que la Vendée , pour ce qui est de la Vendée avec NDDL , il sera plus rapide d'aller directement à Roissy .
L'autoritarisme de Manuel Valls , qui n'a probablement jamais étudié les tenants et les aboutissants de ce transfert, mais qui veut afficher par l'entremise du Préfet, qu'il gouverne...est un signe purement électoraliste, on prend des décisions et ensuite on voit...un peu comme cette fameuse "taxe foncière" qu'il veut corriger, mais depuis 2012 les gouvernements socialistes n'avaient-ils pas les moyens d'appréhender les conséquences?

PS/ qu'observateur44 s'abstienne de ses commentaires "insultants" comme il en est coutumier
je suis de gauche, je vote à gauche...mais je garde ma libre pensée...moi !

NDDL
job 44 dim, 01/11/2015 - 14:25

Les dirigeants du PS, ici et à Paris, ont compris que le statu-quo qui dure, qui dure était préjudiciable en voix. Le mouvement vers l'avant va leur en faire gagner car il y a une attente. Ils ont raison de se manifester et de prendre position avant les élections régionales qui arrivent, et ne pas attendre janvier 2016. J'y entrevois même de la subtilité.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.