Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Aéroport du Grand Ouest : les "pro" quittent la table de concertation

7 27.11.2013 15:11
Les pro-aéroport s'étaient mobilisés à Nantes samedi

Les pro-aéroport s'étaient mobilisés à Nantes samedi

Photo d'archives Presse Océan

Lors de l'ultime réunion de concertation autour du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ce matin en préfecture de Nantes, l’association pro-aéroport Des Ailes pour l’Ouest a quitté la table de la concertation.

L'association indique dans un communiqué : "Suite aux actes de vandalisme, aux pillages et intimidations envers des entreprises et leurs salariés, Alain Mustière, président, a lu en préambule une déclaration demandant aux opposants et aux élus du Cedpa de condamner ces actes. Devant leur refus, Alain Mustière et André Tameza ont quitté la réunion."

"Il est inenvisageable de continuer à participer à des réunions où siègent des personnes et des élus qui cautionnent la violence envers des entreprises, des salariés, des citoyens et en portent de ce fait aussi une responsabilité. C’est inadmissible ! " indique Alain Mustière dans ce même communiqué.

« Je constate en outre que les études présentées par les opposants confirment la hausse de trafic et de mouvements (+43% à terme) prévus par la DGAC qui va indéniablement augmenter le survol de Nantes. Cela justifie déjà le transfert et j'attends de l'Etat qu'il prenne  désormais  ses responsabilités devant cette attitude irresponsable des élus et des opposants » conclut Alain Mustière.

De son côté, l'Acsan (Association Contre le Survol de l'Agglomération Nantaise), association aussi présente à la réunion, "dénonce et condamne" par voie de communiqué "l’occupation illégale de terrains, les destructions matérielles, les pressions et menaces que subissent les entreprises concernées ainsi que les habitants du secteur et bien au-delà". "Nous sommes scandalisés par la mise en cause systématique des services de l’Etat dont il faut saluer la probité et le professionnalisme de ses experts qui participent à des groupes de travail à l’échelon européen."

Commentaires (7)

@pascaljf
fabd4449 ven, 29/11/2013 - 10:07

Vous ne croyez pas honnêtement que c'est le PS qui a envoyé des personnes dégrader les locaux de la CGPME ou cambriolé Biotope...et si le survol de Nantes n'est pas forcément dangereux (qoique souvenons nous d'un incident il y a quelques années) , au niveau pollution sonore et atmosphérique pour des dizaines de milliers d'habitants vivant ou travaillant en dessous que proposez vous? Et pour le lac de Grand lieu, les espèces animales y vivant vous sont moins importantes que celles (supposées) de NDDL?

La justice
pascaljfrancois jeu, 28/11/2013 - 16:33

Attendons les résultats de la justice, et les preuves, fin 2012 il y a eu plusieurs histoires foireuses, comme cette agression de vigile et l'on sait que le PS et ces amis sont prêt à tout pour passer en force car ils sont bloqué entre leurs discours de réduction des déficits et un partenariat PPP fort discutable.. Il y a quelques années plusieurs dirigeants PS 'pour' NDDL signés des pétitions pour défendre les zones humides.

Quand à la construction de NDDL rien ne presse, si un aéroport = croissance = emplois vu le nombre d'aéroport en France par rapport à l'Allemagne on devrait connaitre le plein emploi! Et si le survol de la ville est si gênant retirons immédiatement le prix de la sécurité obtenue par l'aéroport de Nantes en 2011 et fermons cette infrastructure, principe de précaution oblige.

@musiere
fabd4449 jeu, 28/11/2013 - 13:12

Ne croyez vous pas que les plus ridicules dans ce cas sont les anti qui dégradent et menacent en permanence?
Si chacun voulaient faire passer ses idées par la violence et le non respect de l'autre nous ne serions plus en démocratie...je trouve normal que les pro aient quitté la table de négociation quand les personnes en face d'elles ne sont pas choquées par les dérives honteuses de certains (et je dis bien certains, tous, heureusement ne sont pas aussi fascistes). Vivement que le nouvel aéroport (source d'emploi, de développement, d'arrêt du survol du lac de grand lieu et de l'agglo Nantaise) soit terminé que tout ce tintamarre cesse

Ridicule
Musière00 mer, 27/11/2013 - 22:40

On comprend mieux toute cette mise en scène cette semaine. "Les Ailes pour l'Ouest" est une nouvelle fois ridicule.
Après les accusations sans preuve, la démagogie, la caricature, c'est maintenant la désertion.
Cette attitude illustre l'échec total de cette association et de la prise de conscience que ce projet leur échappe et ne se fera jamais. L'adversité est beaucoup trop importante et s'amplifie, ce n'est pas les paroles de ces communicants qui prévaut mais bel et bien la réalité du terrain en l'occurence l'absence totale de travaux.

Petite précision, l'ACSAN n'est qu'une officine du PS. Son président n'est autre que Dominique BOSCHET :
http://www.nantesavance.fr/wp-content/uploads/2009/09/NAlettreflash-coul...

Démocratie et Etat de Droit
GEORGIO47 mer, 27/11/2013 - 21:32

Sommes -nous toujours en démocratie et dans un Etat de droit ????. Désolé pour @Cyril et son raisonnement délirant ....des vols , infractions , menaces , qu'ils soient causés par des Pros ou Antis , des citoyens de droite , de gauche , d'extrême-droite ou d'extrême gauche , verts ou altermondialistes SONT CONDAMNABLES , un point c'est tout ! . Ces élus qui doivent être les premiers et des exemples pour les citoyens n'ont pas d'éthique , de sens de l'interêt général , de courage pour ne pas vouloir condamner de tels faits . Sinon c'est l'anarchie qui nous guette ...Pauvre France !

La parole est vent, le silence est d'or
Cyril mer, 27/11/2013 - 16:49

Depuis quand, ne pas condamner des faits de violence signifie cautionner ces faits de violence ?

Ce n'est pas dans les statuts d'une association ou d'un collectif de condamner des faits dont elle (ou il) ignore les tenants et les aboutissants faute de résultats de l'enquête judiciaire...

En revanche, les associations peuvent dénoncer les faits de violence, grosse nuance !

Moralité : irrespect du matériel (par les opposants) + irrespect de la pensée (par les pros) = match nul (match de nuls c'est selon) entre les deux camps = zéro communication = affrontements potentiellement physiques = confusions = aéroport qui ne se fera pas.

Et les pros qui critiquaient l'absence des opposants à la table de concertation lors de la dernière (ou avant dernière) réunion la quittent au bout de quelques minutes.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.