Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Affaire Troadec Maître De Oliveira : "Un deuil particulièrement difficile"

0 09.03.2017 14:33
Me Cécile de Oliveira soutient les intérêts des proches de Lydie Troadec.

Me Cécile de Oliveira soutient les intérêts des proches de Lydie Troadec.

Photo PO-NATHALIE BOURREAU

L'avocate nantaise Me Cécile De Oliveira soutient les intérêts des soeurs et de la mère de Brigitte Troadec, dont on sait aujourd'hui qu'elle a été tuée, avec son époux et ses enfants, le soir du 16 février, à Orvault. 

Ce jeudi, elle indique que ses clientes "vivent un deuil particulièrement difficile."

"Ce deuil est d'abord très difficile parce qu'il est multiple. Elles ont perdu quatre membres de leur famille", explique Me De Oliveira. "Elles ont appris leur mort à travers les aveux de l'assassin, en garde à vue. Le deuil est par ailleurs complexifié par l'hypermédiatisation de cette affaire. Leur intimité a été violée et leur mère harcelée au téléphone, jour et nuit par certains médias". 

+ Ici nos dernières dépêches sur l'affaire Troadec

Vidéo AFP

"Pas un polar"

L'avocate poursuit : "Je voudrais que les pratiques changent. Que les gens se mettent un peu à la place de celles et ceux qui vivent cette histoire pour de vrai, et pas comme un polar ou une histoire extraordinaire. Cette affaire n'est pour elles que chagrin, angoisse et douleur."

Enfin, dit encore l'avocate : "Ce deuil est particulièrement difficile parce qu'il n'y aura pas de sépulture avant plusieurs semaines et qu'il n'y a plus de corps". 

"Aujourd'hui, dit encore Me Cécile De Oliveira, elles attendent avec beaucoup de respect et de dignité la vérité judiciaire et médico-légale. Mais elles n'attendent pas grand-chose du suspect."

Propos recueillis par Anne-Hélène Dorison 

 

Lire Presse Océan vendredi 10 mars 2017

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.