Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Agriculture Pesticides : la Loire-Atlantique épinglée, une utilisation à risque

3 03.02.2016 22:20
À La Chapelle-Heulin, les vignes de Rémi Bonnet cultivées en bio permettent le retour de la tulipe sauvage. Archives PO-FT

À La Chapelle-Heulin, les vignes de Rémi Bonnet cultivées en bio permettent le retour de la tulipe sauvage. Archives PO-FT

« On connaît des vignerons d'environ 60 ans morts après utilisation de produits chimiques », dit un vigneron.

À La Chapelle-Heulin, le vigneron Rémi Bonnet n'a aucun doute. Si le lien de causalité entre ces produits chimiques et ces décès manque de preuves, lui est affirmatif. Ce vigneron qui a les pieds sur terre dit juste : « J'ai eu une tumeur cérébrale non cancéreuse en 1998. C'est dans les années 2000 en lisant des publications que j'ai fait le lien avec les traitements chimiques. »

La Loire-Atlantique dans le trio des plus gros acheteurs en pesticides

La viticulture conventionnelle se singularise sur une carte de France des pesticides dressée par l'équipe de Cash investigation (France 2, 2 février). Herbicides, fongicides contre les champignons, insecticides, la Loire-Atlantique figure parmi les trois départements achetant le plus de pesticides avec la Marne (champagne) et la Gironde (bordeaux) (...)

 

Lire la suite ce jeudi 4 février dans le quotidien Presse Océan. Dans notre dossier : interview d'un oncologue, témoignages, offensive de la coordination des agriculteurs bio.

Commentaires (3)

Engrais naturels tout aussi performant que les pesticides...
Cyril jeu, 04/02/2016 - 15:55

...qui sont à la fois cancérigènes et surtout engraissent de nombreuses sociétés peu scrupuleuses sur l'état de santé de la population.

Vous récupérez tous les restes des fruits et légumes : direction le compost ; quelques semaines après, les vers de terre ont fait leur travail, il y a production d'engrais.

Effrayant !
Mike_ jeu, 04/02/2016 - 00:35

Je suis de ces téléspectateurs qui ont suivi l'émission "Cash Investigation" de ce 2 février 2016. C'est absolument effrayant. Ces agriculteurs qui tombent malades, qui ont des cancers ou qui meurent, ces enfants qui naissent malformés ou autistes représentent un drame immense pour les familles et une ruine pour les états.
Nous devons absolument encourager tous les producteurs bio (fruits, légumes, vins, etc...) en faisant nos achats près d'eux autant que possible. Il en va de notre santé. Espérons que la Loire-Atlantique reviendra à une utilisation plus sage des pesticides qui sont également un danger pour la nature et l'avenir.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.