Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Alain Le Gouguec, président de Reporters sans frontières ce vendredi à Nantes

0 15.11.2013 11:05
Alain Le Gouguec, président de Reporters sans frontières ce vendredi à Nantes

Alain Le Gouguec, président de Reporters sans frontières ce vendredi à Nantes

Photo DR Radio France-C. Abramovitz

Natif de Nantes, Alain Le Gouguec, journaliste à France Inter, préside depuis cet été Reporters sans frontières (RSF). Il est ce vendredi à Nantes et en interview dans Presse Océan. Extrait

Presse Océan : Vous débutez votre présidence à RSF dans des circonstances dramatiques avec la mort de deux journalistes français au Mali.
Alain Le Gouguec : « Je connaissais bien Ghislaine Dupont dont j’ai été le chef de service il y a dix ans à RFI. Elle était d’une rigueur absolue, comme Claude Verlon qui était un grand professionnel. C’est un choc difficile à passer. »

Les journalistes ont-ils toujours été exposés ainsi ?
 « La dégradation a commencé dans les années « 80 » au Liban, avec les prises d’otages du Hezbolla. Et cela n’a fait que s’amplifier. Aujourd’hui, il est difficile de savoir si la motivation des preneurs d’otages est religieuse, politique ou simplement de droit commun. »

La profession est-elle devenue une cible facile ?
« Il y a 30 ans, il suffisait de mettre son brassard Presse pour être respecté. Aujourd’hui, le métier est désacralisé. Dans certaines régions, il est devenu difficile à exercer. Les journalistessont gênants à la fois pour les régimes totalitaires et pour les oppositions musclées et peu démocratiques. »

Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Alain Le Gouguec ce vendredi 15 novembre dans les colonnes de Presse Océan.

PRATIQUE - L’observatoire des médias accueille Alain Le Gouguec aujourd’hui de 14 h 30 à 16 h au CCO, Tour Bretagne à Nantes.

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.