Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Le footballeur Raymond Kopa est décédé ce vendredi matin

3 03.03.2017 09:26
Kopa est décédé ce vendredi matin.

Kopa est décédé ce vendredi matin.

CLAIR Josselin

La légende du football, Raymond Kopa, élu Ballon d'or en 1958, est décédée ce matin à 8 heures à Angers à l'âge de 85 ans, a-t-on appris auprès de ses proches. Il était hospitalisé depuis dimanche.

De son vrain nom Raymond Kopaszewski, il était né le 13 octobre 1931 à Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais) et avait commencé le football dans la rue avant d'être repéré par le SCO d'Angers où il joua deux saisons. Entre 1951 et 1956, il remporte de nombreux trophées sur la scène nationale avec l'équipe du stade de Reims avant d'échouer en finale de la Coupe d'Europe contre le Real Madrid en 1956, quelques semaines avant d'être transféré dans le club espagnol. Il jouera trois saisons à Madrid, ne perdant qu'une seule rencontre à domicile et remportant trois Coupes d'Europe et deux championnats d'Espagne. Après trois années en Espagne, il choisit de revenir à Reims, où il reste jusqu'à la fin de sa carrière en 1967.

Premier Ballon d'or français

En équipe de France, Raymond Kopa joue 45 matchs et inscrit 18 buts entre 1952 et 1962. Il participe à la Coupe du monde 1954, puis celle de 1958 lors de laquelle la France termine troisième. Raymond Kopa est d'ailleurs élu Ballon d'or en 1958.  Il est le troisième joueur et le premier Français à recevoir cette distinction. 

À six reprises, il a été capitaine de l'équipe nationale. Meilleur joueur de la Coupe du monde 1958, il est considéré comme étant un des meilleurs joueurs français de l'histoire du football.


Commentaires (3)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.