Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Le point sur l'enquête après l'accident des balcons effondrés

0 18.10.2016 09:25

Le mystère du balcon coupé net qui a entraîné quatre jeunes gens de 18 à 25 ans dans la mort, samedi soir dans le centre-ville d’Angers, s’est encore épaissi avec la révélation de l’identité de quatre entreprises qui ont participé à la construction de cette résidence Le Surcourf.

Ce sont en effet trois entités à la réputation jusque-là irréprochable, implantées sur notre territoire, qui ont conçu, construit et commercialisé ce bâtiment situé au 25, rue Maillé.

Dans trois communiqués publiés ce lundi, la société Bonnel qui a posé les balcons, le promoteur Alain Rousseau puis l'architecte Frédéric Rolland ont reconnu être concernés mais réfuté toute malfaçon.

-> Toutes nos dépêches sur ce drame à Angers en cliquant ici

Du point de vue du droit, l’affaire qui s’ouvre est extrêmement complexe et la détermination des responsabilités va occuper longtemps le monde judiciaire angevin, plusieurs années au moins.

La première étape de ce long processus doit s'opérer ce mardi matin avec l'ouverture d'une information judiciaire par le Procureur de la République Yves Gambert. Lundi, il a évoqué la cosaisine de deux juges d’instruction sous le chef d’homicide involontaire.

Les parties civiles pourront dès lors avoir accès au dossier.

A lire aujourd'hui mardi : Deux pages spéciales dans Le Courrier de l'Ouest de ce mardi

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.