Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Bouguenais Soirée d'Halloween un peu trop bruyante : un riverain finit au CHU

4 01.11.2016 14:45
La soirée d'Halloween ne s'est pas bien terminée à Bouguenais.

La soirée d'Halloween ne s'est pas bien terminée à Bouguenais.

Photo illustration CO

Les gendarmes avaient été appelés peu avant, lundi soir, pour du "tapage".

A Bouguenais, une dizaine de jeunes gens fêtait Halloween un peu trop bruyamment, au goût de certains riverains. 

L'un d'eux aurait voulu en toucher deux mots à un adolescent, justement. Il était sorti de chez lui. Des insultes avaient fusé. Il était 19h30. 

Seulement voilà : quelques minutes plus tard, l'ado serait revenu avec des copains.  Combien ?  "Deux ou trois", selon les premiers éléments recueillis par les gendarmes, qui cherchent à éclaircir les circonstances dans lesquelles les faits sont survenus. 

Quoi qu'il en soit, le riverain, père de famille, a été frappé, à plusieurs reprises. Transporté au CHU pour y subir des examens, il souffrait ce matin de "nombreuses contusions". 

 

Lire Presse Océan mercredi 2 novembre 2016

Commentaires (4)

Poltirons
Foulques Deletang mar, 01/11/2016 - 21:56

En réponse à Laulau - Poltrons

Sa bande de poltirons au CHU pour Hallowin? un Hallolooser alors : avoir peur d'une citrouille ... je me marre. Depuis que la bourgmestre fait dans la déclaration incendiaire pour le 2è aéroport de J-Marc du PS, abondée par les cornards affidés au PS, il y a une hystérie qui fait sortir les diables de leur boîte rose.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.