Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Carquefou La fermeture de l'usine Seita confirmée

2 15.04.2014 17:26
Les 327 salariés de la Seita à Carquefou ont eu ce midi la confirmation de la fermture prochaine de leur usine.

Les 327 salariés de la Seita à Carquefou ont eu ce midi la confirmation de la fermture prochaine de leur usine.

PO/NATHALIE BOURREAU

La direction de la Seita, filiale d'Imperial Tobacco a officiellement confirmé il y a quelques minutes, lors d'un comité central extraordinaire à Paris, la fermeture de l'usine de Carquefou. Une nouvelle qui n'a pas surpris les 327 salariés dont une partie était réunie devant l'entreprise.

La direction n'a pas précisé la date de la fermeture du site nantais, la plus grande importante usine du fabricant, d'où sont sorties en 2013 plus de 12 milliards de cigarettes.

Les syndicats ont lancé un appel à débrayage et convié les salariés à une réunion d'information à la mi-journée.

La Seita, dont le siège est à Paris, emploie actuellement environ 1.150 salariés sur cinq sites en province: deux usines de production de cigarettes, à Nantes et Riom (Puy-de-Dôme), une usine de traitement du tabac, au Havre (Seine-Maritime), deux centres de recherche, à Bergerac (Dordogne) et Fleury-les-Aubrais (Loiret).

Au total en France, 366 postes seront supprimés, alors qu'il en sera créé 130 en Pologne.

Le cigarettier a par ailleurs annoncé la fermeture de l'usine de Nottingham (Royaume-uni,) qui emploie 570 salariés.

Commentaires (2)

PRIORITES ....
GEORGIO47 mar, 15/04/2014 - 19:14

Malheureusement du chomage en plus ....Nous avons beaucoup de mal dans certains secteurs a rester compétitifs et les groupes internationaux le savent Et ...agissent sans aucun sentiment . Ce n'est pas pour cela qu'il faut baisser les bras il nous reste des atouts en innovant et en exportant .Beaucoup d'Entrepreneurs n'attendent plus grand chose de L'Etat . Ils sont condamnés a ...avancer ! ...Comptons d'abord sur nous ! La France a des réformes a faire ...que l'Etat n'a pas le courage de démarrer . Et dire ...que l'Etat fait encore la Fine Bouche(un peu moins d'enfumage et un peu plus de courage ....et d'actes svp !) pour démarrer les Travaux de l'Aeroport du Grand Ouest créant progressivement 1000 a 2000 emplois sur la Région . Quand a nos Ecolos ...ils préfèrent s'occuper (en plus de leurs "egos "sur le plan national ) de la protection "régionale"du Triton doré ....et du Campagnol ...plutôt que de tout faire pour donner du travail AUJOURD'HUI a des entreprises en manque de marchés pour conserver leurs salariés et embaucher des chomeurs !!!!! Chacun ses objectifs ....Il est grand temps de descendre "sur terre " ,arrêter les positions extrêmes voire dogmatiques .Il doit être quand même possible d'accepter de faire des concessions ,construire des infrastructures d'avenir créatrices d'emplois tout en respectant des normes environnementales adaptées et acceptables . Je croyais que la priorité des priorités était la lutte contre le chomage ....Quelle tristesse pour les salariés et les entreprises de notre région .

C'est triste!
canari44 mar, 15/04/2014 - 15:08

Vu la baisse de consommations de cigarettes,c'est aussi la crise chez les fabriquants?est ce une question de charges patronnales ou de taxes sur les entreprises trop importantes?
Mr Valls a promis d'agir pour une baisse du taux d'imposition des sociétes:va falloir faire vite sinon...
Depuis l'arrivée des socialistes,c'est fermetures sur fermetures!
L'ouvrier polonais doit couter moins cher que son homologue français mais alors pourquoi Impérial Tobbacco a fermé son usine de Nottingham
où la bas les charges st moins élevés qu'en France.
Et ces groupes de tabac ne font-ils pas de gros bénéfices?
Ils ont au moins le mérite pour eux de ne pas délocaliser en Chine:
L'Europe existe encore mais une Europe ultra libérale qui fait que le F.N est placé en 2ème position ds les sondages pour les élections européennes car l'industrie française n'est plus protégée
L'avenir semble être à l'Est depuis quelques temps.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.