Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Carquefou Table ronde annulée par la Seita : Aymeric Seassau (PCF) s'insurge

0 05.06.2014 19:10
D.R.

D.R.

L'annulation de la table ronde entre le PDG de Seita Martin Caroll et les collectivités locales, annoncée à la veille de sa tenue prévue hier en préfecture, a provoqué l'ire d'Aymeric Seassau, secrétaire départemental du PCF, adjoint au maire de Nantes et conseiller régional des Pays de la Loire (où il fait partie de la commission de suivi du dossier de la fermeture annoncée de l'usine de Carquefou).

Voici son coup de gueule : "Alors que les collectivités locales demandaient une rencontre depuis le 16 Avril, j’apprends avec stupeur que la direction générale de la SEITA refuse de se rendre à la table ronde prévue ce jour en préfecture.

"L’attitude provocante de la direction de la SEITA et d’Imperial Tobacco est inacceptable.

"Aujourd’hui, Imperial Tobacco exige 40000 euros par mois et par salarié en versement de dividendes aux actionnaires et témoigne de son mépris vis-à-vis des institutions républicaines et des élus locaux.

"Depuis vendredi et au moins jusqu’à mardi 10 juin, le site de Nantes Carquefou subit un lock-out.

"Ces méthodes patronales d’un autres temps nécessitent l'opposition la plus vive, la mobilisation la plus déterminée. Face à ce licenciement boursier scandaleux le silence du gouvernement devient assourdissant.

"Arnaud Montebourg et François Rebsamen ont pourtant été informés par mon amie Elianne Assassi, présidente du groupe CRC au sénat.

"Avec les salariés qui mènent une lutte courageuse, nous saurons nous faire entendre, ensemble pour faire reculer ce projet cynique et funeste d’Imperial Tobacco : SEITA vivra!"

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.