Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Champs-Elysées Tentative d'attentat contre des gendarmes, l'assaillant est mort

0 19.06.2017 18:43
L'avenue des Champs-Elysées, une nouvelle fois visée par le terrorisme.

L'avenue des Champs-Elysées, une nouvelle fois visée par le terrorisme.

Photo Wikipédia

Près de deux semaines à peine après l'attaque à Notre-Dame de Paris, un homme a percuté lundi volontairement avec sa voiture un fourgon de la gendarmerie sur les Champs-Elysées, sans faire de blessé, à quelques centaines de mètres de l'endroit où un policier avait été tué par un jihadiste il y a deux mois. 

L'homme qui a foncé sur le fourgon de gendarmes sur les Champs-Élysées à Paris "est décédé", a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui a évoqué une "tentative d'attentat". 
"Une nouvelle fois, les forces de sécurité en France ont été visées", a-t-il rappelé. Il a également précisé que la voiture "contenait un certain nombre d'armes, d'explosifs permettant éventuellement de pouvoir faire sauter cette voiture". Des bonbonnes de gaz, une kalachnikov et des armes de poing ont été trouvées dans la voiture de l'assaillant, a-t-on appris de source policières. 

De l'explosif à bord

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a ajouté, lors d'un point de presse, que de "l'explosif" avait également été trouvé à l'intérieur de la voiture, qui s'est embrasée lors de la collision peu avant 16H00, sans faire de blessés côté forces de l'ordre. 

Cette attaque "montre une fois de plus que le niveau de la menace en France est extrêmement élevé", a ajouté M. Collomb, alors que le pays est sous le régime de l'état d'urgence depuis les attentats de novembre 2015. 

AFP

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.