Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cinéma Aéroport de NDDL : « Non à la censure de la région des Pays de Loire »

0 11.09.2013 15:40
La non attribution de subvention à un documentaire sur les Zadistes continue à faire des vagues.

La non attribution de subvention à un documentaire sur les Zadistes continue à faire des vagues.

Photo : PO - Olivier Lanrivain

L’affaire du documentaire sur l’aéroport  de Notre-Dame-des-Landes (NDDL), révélée par Presse Océan en juillet, continue de faire de grosses vagues. Ce mercredi 11 septembre, c’est, l’OPCAL, Organisation de Professionnels du Cinéma et de l’Audiovisuel Ligériens, qui réunit une centaine de structures, qui réagit et dénonce à la censure.

Le Conseil régional avait en effet refusé l'attribution d'une aide au développement pour un projet de documentaire (1) qui prenait position contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, cela malgré un avis favorable unanime du comité technique. Cette position avait entraîné la démission de son président, Daniel Ramponi (EELV) du comité technique cinéma-audiovisuel.  « Nous estimons qu'il s'agit là d'un cas de censure politique grave », indique l’Opcal, qui rappelle que c’est pourtant la même région qui a fait "le choix d'aider la production de cinéma et audiovisuelle en concertation avec les professionnels".

+ Lire aussi : Nantes. Une aide à un film sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes "censurée"

Ce recours à des professionnels garantit aux habitants des Pays de la Loire et aux porteurs de projets un traitement objectif et exigeant des projets .« Même si la Région peut ne pas suivre les avis donnés,  il apparaît clairement que, pour de mauvaises raisons, ce refus constitue un désaveu total du comité technique et du sens profond de son travail. La politique culturelle d'une région ne peut pas être ramenée à une politique de communication ou de marketing régional. Elle se doit d'apporter un réel soutien aux artistes qui, peu importe leurs orientations politiques, ont le droit d'exprimer des opinions divergentes du conseil régional ou du parti socialiste à travers leurs films. Nous, professionnels du cinéma et de l'audiovisuel des Pays de la Loire, souhaitons que le projet de documentaire en question soit réintégré aux aides votées par la Région des Pays de la Loire. Nous souhaitons que la Région des Pays de la Loire reste exemplaire dans le domaine de la culture comme elle a toujours su l'être.  ».

Pour la Région des Pays de la Loire, qui s'est déjà exprimée sur cette polémique, la note d’intention du réalisateur, qui montre son militantisme dans le camp des anti-aéroports est sans équivoque. « Il serait totalement incompris, et probablement critiqué de voir figurer au générique d’un tel film la traditionnelle mention « avec le soutien du conseil régional des Pays de la Loire ». D’où la non-attribution de la subvention et  cette polémique qui n'en finit pas de rebondir.

Stéphane Pajot

(1) Le documentaire « Le Dernier continent » de Vincent Lapize a pour thème  l'aéroport de Notre-Dame des Landes (NDDL et ses Zadistes) et la subvention était de l’ordre de 4000 euros.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.