Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Clément Méric: Ayrault veut "tailler en pièces" les groupes d'extrême droite

3 06.06.2013 16:07
ean-Marc Ayrault a indiqué jeudi au Sénat qu'il souhaitait que le gouvernement, "de façon démocratique", trouve les moyens pour "mettre en pièces" les groupes d'extrême droite

ean-Marc Ayrault a indiqué jeudi au Sénat qu'il souhaitait que le gouvernement, "de façon démocratique", trouve les moyens pour "mettre en pièces" les groupes d'extrême droite

Photo AFP

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a indiqué jeudi au Sénat qu'il souhaitait que le gouvernement, "de façon démocratique", trouve les moyens pour "mettre en pièces" les groupes d'extrême droite montrés du doigt après le coup porté à Clément Méric, mercredi à Paris (LIRE ICI).

Lors de la séance des questions d'actualité au Sénat, le Premier ministre a jugé que "dans ces moments, il est important que la représentation nationale s'exprime de façon solennelle et sache se rassembler sur l'essentiel".

Après l'interpellation de quatre personnes, dont probablement l'auteur présumé du coup, M. Ayrault a dit faire "confiance pour mener à bout cette enquête". "Je ne doute pas que la justice fera preuve de la plus extrême sévérité", a déclaré M. Ayrault, en réponse à des questions des sénatrices Laurence Rossignol (PS) et Cécile Cukierman (CRC).

"Notre responsabilité est non seulement de veiller à ce que ces idées ne prospèrent pas et de trouver les réponses juridiques, politiques, pour que tous ces mouvements racistes, antisémites, homophobes soient combattus", a dit M. Ayrault.

"J'ai demandé au ministre de l'Intérieur (Manuel Valls) et à la garde des Sceaux (Christiane Taubira) d'étudier toutes les possibilités qui permettront de tailler en pièces en quelque sorte, de façon démocratique, sur la base du droit, ces mouvements d'inspiration fasciste et nazie qui font du tort à la République", a fait valoir le chef du gouvernement.

Commentaires (3)

la chienlit, c'est lui
sbastieng lun, 10/06/2013 - 13:47

Monsieur Ayrault devrait plutôt tailler en pièces le conseil municipal de la soi-disant sixième ville de France qu'il a abandonnée depuis plusieurs années : pas plus tard que le week-end dernier, en fin d'après-midi, quelques trublions d'extrême-gauche (j'ai bien tapé "extrême-gauche") sont parvenus à bloquer la circulation d'un tramway à Commerce en en mettant un autre en travers, sur lequel étaient écrites des obscénités de la part de malades mentaux souhaitant la mort de policiers (absents, d'ailleurs). Des agents d'accueil et de prévention, ainsi que des contrôleurs bayant aux corneilles devant le chaos : telle est la glorieuse image de la cité des (trou)Ducs. Il faut reconnaître un mérite à ces précaires, celui de montrer à tous le vrai visage de Nantes, en dépit de la propagande mensongère qui prétend qu'il y fait bon vivre.

preuve
gismo44 jeu, 06/06/2013 - 16:45

parce-qu’ils ont le crane rasé et sont habillés en treillis ils sont de l'extrème droite c'est un peu facile Mr Ayrault, pour accuser il faut des preuves et ou sont elles, si celà s'avère vrai je suis d'accord mais des preuves<< l'habit ne fait pas le moine >>

Les faits Monsieur l'ex - condamné Ayrault!
Gilbert de Mont... jeu, 06/06/2013 - 20:26

En réponse à gismo44 - preuve

C'est une affaire de Police et votre exploitation vous ridiculise! Merci au spécialistes journaliste de toutes opinions qui condamnent votre précipitation à donner la nausée! C'est vrai qu'à NDDL vous avez laissez faire les anarchistes!

Je vous invite à regarder l'émission C dans l'air de la 5 de cette thématique qui condamne cette gauche précipitée bien pensante qui divise encore la France!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.