Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cordemais La centrale s'ouvre au grand public le temps d'une journée

0 03.10.2015 19:30
  • Photo NATHALIE BOURREAU

    La nouvelle salle de commande numérique de la tranche 5 de la centrale vient d’être livrée.

  • Photo NATHALIE BOURREAU

    Le public a pu découvrir la nouvelle salle de comande numérique.

  • Photo NATHALIE BOURREAU

    A l'occasion des Journées de l'Industrie Electrique, la centrale ouvrait ses portes au grand public.

  • Photo NATHALIE BOURREAU

    Le public a pu pénétrer dans la tranche n°4 en fonctionnement.

  • Photo NATHALIE BOURREAU

    Denis Florenty, le directeur de la centrale

  • Photo NATHALIE BOURREAU

    Vue exceptionnelle à 82 m de haut.

Cinq cents personnes ont pu découvrir l’intérieur de la centrale hier. Une visite qui n’a lieu qu’une fois par an.

Plusieurs générations sont venues découvrir les coulisses de la centrale de Cordemais, samedi. Emmanuelle, de Nantes, avait emmené sa mère et sa fille pour suivre la visite : « Nous vivons dans la région depuis longtemps, la centrale, on la côtoie, mais on ne sait pas vraiment comment elle fonctionne. Ma fille Méline, est en 5e et suit des cours de physique-chimie. Je me suis dit que c’était une bonne occasion de mettre du concret dans son programme ! Je suis très impressionnée par la salle de commande numérique ».

Deux ans de travaux


La centrale thermique de Cordemais a entamé en février 2015 une phase de grands travaux qui va durer deux ans. « Nous rénovons tour à tour nos deux unités de charbon, les tranches 4 et 5, résume Denis Florenty, directeur de l’unité de production de Cordemais. Les travaux sur la tranche 5 se terminent. Il nous reste aujourd’hui à tester la sécurité et la régulation de la production, ce qui nous donne autant de travail pour la remettre en service que si on avait construit une nouvelle tranche ».

L’unité n° 5 a été arrêtée début mars et sera redémarrée à la mi-janvier 2016. « Le but de ce chantier est de prolonger la durée de vie de nos unités charbon, qui ont été construites en 1983 et 1984. Elles sont munies des meilleures techniques de dépollution. Les plus anciennes ont été arrêtées depuis 2012. Il n’en reste aujourd’hui que trois en France, deux à Cordemais et une au Havre. Le chantier permettra d’améliorer leurs performances industrielles et environnementales ».

Les travaux mobilisent près de 1 800 salariés sur deux ans.

Retrouvez plus d'informations dans Presse Océan dimanche 4 octobre

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.