Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Couëron De gros dégâts après l'incendie, mais une partie de l'activité a repris

0 21.10.2017 15:06
La ligne de tri sera intuilisable pendant un long moment.

La ligne de tri sera intuilisable pendant un long moment.

photo archives PO-NB

Le jour s’est levé sur un sinistre spectacle ce samedi matin, à Couëron.
Cependant qu’une trentaine de pompiers surveillaient encore la zone des traitements des déchets issue de la collecte sélective, au sein de l’usine de traitements de déchets Arc-en-Ciel, la direction de Veolia mesurait l’étendue des dégâts.


Le feu, qui s’était déclaré vendredi soir, peu après 19 h, a ravagé quelque 2 000 m2 et sérieusement endommagé la ligne de tri, « qui ne pourra sans doute pas fonctionner avant plusieurs mois », pressentait hier un responsable de Véolia. Au plus fort de l’incendie, vendredi soir, plus de quatre-vingts pompiers avaient été mobilisés pour stopper la progression des flammes, qui avaient déjà percé la toiture. Le feu a été maîtrisé peu avant 23 h, après quatre heures de lutte.

 

"Origine accidentelle"


L’incinérateur, épargné par les flammes, a été remis en route dès ce samedi matin, avec l’accord de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). Reste que de nombreux employés risquent de se retrouver au chômage technique. « Ils sont notre priorité », assure un responsable. « Véolia étant un grand groupe, nous allons travailler à les réorienter vers d’autres postes au plus vite ».


Pour le reste, « tout est mis en place pour assurer la continuité du traitement des déchets et l’accueil des camions de collecte qui seront amenés à l’usine », indique hier Nantes Métropole, propriétaire du site. « Pour le moment, les déchets issus de la collecte sélective vont être stockés pour être ensuite répartis sur d’autres sites ». Selon les premières constatations effectuées sur les lieux, le sinistre serait d’origine accidentelle. Sans plus de précision.


Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.