Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Couëron Le précieux savoir faire du chantier Fouchard

0 05.01.2016 12:22
  • Photo PO-Nathalie Bourreau

    Loïc Fouchard et son fils Jean-Baptiste en pleine réfection de la quille de Kurun

  • Photo PO-Nathalie Bourreau

    Jean-Baptiste Fouchard à bord du Lechalas avec Gérard Maray, président de l'association Bateau du Port de Nantes

Installé à Couëron depuis 1962, le chantier Fouchard, maintient un véritable et rare savoir-faire.


Au bord de l’étier du Dareau, Loïc Fouchard, 56 ans, et son fils Jean-Baptiste, 28 ans, sont aux petits soins pour les bateaux du patrimoine, dont l'ancien vapeur Lechalas et le cotre croisicais Kurun.
« Un bateau, c’est fait pour vivre, pour naviguer, s’en servir », lâche Loïc Fouchard. Et les bateaux, c’est une affaire de famille. Louis, créateur du chantier a passé le relais à son fils et son petit-fils. Tous deux aiment les bateaux et le travail du bois. Chez Fouchard, on les construits, les entretient et les restaure.
Une partie des menuiseries et des boiseries du Lechalas, l’ancien vapeur des ponts et chaussées maritimes nantais construit en 1913 sont à refaire. Le bateau est arrivé en novembre mais restera sans doute toute l’année 2016 au chantier, le temps des procédures nécessaires d’expertise, d’évaluation et de réalisation en lien avec la direction régionale des Affaires Culturelles (Drac). Deux tranches de travaux doivent être effectuées, la première est validée mais est suspendue à une seconde rendue nécessaire après une expertise approfondie. La coque en acier voisine celle du Kurun, le célèbre voilier croisicais construit en 1946 avec lequel Jacques Yves Le Toumelin a réalisé le tour du monde en solitaire de 1949 à 1952. Comme le Léchalas ce bateau du patrimoine est classé Monument Historique. Loïc Fouchard et son fils procèdent actuellement au changement de la quille. Au bord de l’étier, le Solange, embarcation des lamaneurs basés à Donges, attend de rejoindre l’eau.

Plus d'informations dans Presse Océan ce mardi

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.