Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Crise : les artisans trinquent en Loire-Atlantique

1 16.08.2012 10:28
Plus de 30 % des entreprises du bâtiment ont vu leur activité chuter au 1er semestre.

Plus de 30 % des entreprises du bâtiment ont vu leur activité chuter au 1er semestre.

Archives ML - H.P.

La fin 2011 n'avait pas été folichonne. Le début 2012 n'a fait que confirmer la tendance...

L'enquête réalisée par la Chambre de métiers de Loire-Atlantique (CMA 44) auprès d'un millier d'entreprises artisanales montre que seulement 16 % d'entre elles ont vu leur activité progresser au 1er semestre 2012.

A contrario, près d'un tiers ont vu leur activité chuter... et le moral des chefs d'entreprises en a pris un coup.

Plus d'informations à lire ce jeudi dans Presse Océan

Commentaires (1)

les artisans trinquent
philippe P (non vérifié) jeu, 16/08/2012 - 14:38

Etant moi-même artisan électricien, travaillant à mon compte et (surtout) seul, je confirme que ce n'est pas rose tous les jours. Même prendre un apprenti n'est pas envisageable. A mon niveau je ne peux pas prendre certain "gros" chantier car je ne peux pas me battre contre le dumping ambiant. Heureusement que le bouche à oreille de ma clientèle particulière fonctionne bien et se développe toujours (90% de mon travail). Cela m'a permis de SURVIVRE pendant ces dix dernières années, nourrir et loger ma femme et mes trois enfants, malgré des galères annuelles. Mon épouse, elle, sans emploi régulier, travaille la nuit sur tout l'ouest de la France pour "mettre du beurre dans les épinards".
Mais pourquoi ces problèmes me direz-vous? 3 majeurs:
1: la "crise" et tout ce que cela engrange (peur d'investir, peur de l'avenir, attente d'un lendemain plus prometteur, des charges exorbitantes…) Je ne m'étendrai pas !
2: la concurrence de plus en plus grande (oui mais il faut du boulot pour tout le monde, c'est légitime).
3: la "guettoïsation" du centre ville. Avec son lot de clientèle devenue intouchable, car de plus en plus inaccessible. Dommage pour eux et pour nous.
Au moins on ne prendra plus de PV de stationnement.
Riverains intra-muros, attendez-vous à ne plus être dépanné, sauf moyennant une facture élaborée en conséquence, avec ses frais de déplacement à la hauteur des difficultés d'accès à votre logement.
Affaire à suivre!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.