Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Disques et hi-fi : la passion vintage

0 23.01.2016 20:42
Sébastien et Jean (à g), deux passions mises en commun. Photo PO-EC

Sébastien et Jean (à g), deux passions mises en commun. Photo PO-EC

Dans leur boutique de la rue Marceau à Nantes, se retrouvent des passionnés, autour de deux personnages passionnés.

Sébastien est connu de tous les habitués de la place du Bouffay, où il débarque les après-midis les vinyles collectors de son triporteur. Jean, lui, présentait tous les samedis matins aux puces de Viarme, ses amplis, platines et enceintes, de la même époque que les vinyles de Sébastien. De là à s'associer dans une même boutique, il n'y avait qu'un pas que les deux compères ont franchi, en créant « Comme à la radio » sans renoncer à leur démarche personnelle.

« C'est un véritable patrimoine que nous récupérons et préservons »

Sébastien déballe toujours au Bouffay, impossible pour lui de se priver du contact avec les acheteurs ou les vendeurs. Si sa notoriété est aujourd'hui nationale dans le domaine, après 25 ans, il refuse toute incursion sur internet. « Dans les années 90 je me suis collé tout ce qui était électro, hip-hop, là où mes collègues zappaient. Je suis un généraliste », avoue Sébastien.

Dans ses bacs on trouvera le premier pressage anglais de Dark Side of the Moon, des Pink Floyd, « sans doute l'un des disques les plus fous, les plus magiques, le plus demandé ». « Je pense que nous ne sommes pas beaucoup en France à proposer ça ! Je travaille encore à l'ancienne. Le Dylan en mono américain en première édition, c'est pareil et je ne le mets pas sur internet. Je sais ce qui ne se trouve plus en édition d'époque, en analogique, avec le son vinyle, pas avec de la réédition numérique sur vinyle ».

« Le premier album Ziggy Stardust de Bowie, valait 10 € il y a dix ans, 20 à 30 € il y a deux ans, maintenant il se négocie à 80 €. Le prix est en fonction de l'état et est encore ridicule par rapport à la difficulté de trouver disque et qualité. Les gens croient que les rééditions neuves sont pareilles que celle que l'on faisait en 1972 : mais c'est du numérique, on n'est plus sur de l'analogique. Ce n'est pas qu'une question de fétichisme d'avoir un original, c'est le son ! Il n'y a pas meilleur pressage que ceux de cette époque. C'est un véritable patrimoine que nous récupérons et préservons ».

« Comme à la radio », 14 rue Marceau, 44000 Nantes.

 

Plus d'informations dans la double page Nantes métropole du jounrnal Presse Océan de dimanche 24 janvier 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.