Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Drame de Nantes Virgile était un "garçon formidable"

2 24.12.2014 05:00
Photo PO-Stéphane Pajot

Photo PO-Stéphane Pajot

Des inconnus ont déposé des fleurs sur la place Royale à Nantes. Hommage à Virgile Porcher et aux neuf autres personnes blessées lundi soir quand une camionnette a foncé délibérement sur la foule du marché de Noël.

"Virgile était quelqu'un de bien. On lui a enlevé la vie alors qu'il n'avait rien demandé. Sa dernière action sur ce monde aura été le don d'organes. Grâce à lui, une personne va pouvoir vivre." Ce mercredi matin dans les colonnes de Presse Océan, l'ami de Virgile Porcher commente avec pudeur la mort du jeune homme.

Agé de 25 ans, Virgile Porcher est décédé après le drame survenu lundi 22 décembre sur le marché de Noël de Nantes. Il habitait la commune du Landreau, dans le Vignoble nantais et était danseur et chorégraphe. Il intervenait dans plusieurs associations locales et festivals. Il laisse le souvenir "d’un garçon charmant et formidable", chez ceux qui l’ont côtoyé dans les différents cours de danse qu’il animait.

Emotion au Landreau

Au Landreau, le maire Pierre Bertin, ses adjoints et le conseil municipal expriment "leur profonde douleur, leur émotion et toute leur compassion pour le jeune Landréen, victime d'une violence folle et aveugle." Ils transmettent à toute sa famille et à ses amis leurs "condoléances attristées" et l'assurance de leur "solidarité" et de leur "soutien".

L'hommage de François Hollande

François Hollande a salué mardi soir depuis Saint-Pierre et Miquelon le geste de "fraternité" du jeune homme et de ses parents. Le chef de l'Etat s'est entretenu avec la famille du jeune Landréen vers 19h30 :  "J'ai eu ses parents pendant que j'étais ici à Saint-Pierre et Miquelon pour leur témoigner notre solidarité, celle de toute la Nation, à ses parents, cette famille durement éprouvée. Le père de la victime m'a dit : "Notre fils a fait un don d'organe, il l'avait prévu et nous le voulions"", a indiqué le président, avant d'ajouter : "C'est finalement ce que nous devons garder à l'esprit: même dans la douleur, même dans l'épreuve, il doit y a voir une valeur qui nous dépasse de fraternité, d'humanité comme ce jeune en a été capable, alors qu'il a été fauché, il n'avait pas 25 ans."

De son côté, la ministre de la Justice, Christiane Taubira a exprimé son "respect"  et sa "compassion".

L'hommage du monde de la danse

Ce mercredi matin, la Fédération nationale de danse rend hommage au jeune homme sur son site Internet.

Plus d'informations à lire ce mercredi 24 décembre et vendredi 26 décembre dans Presse Océan.

Téléchargez la version numérique de Presse Océan.

Commentaires (2)

Pauvre gars
Sam44 mer, 24/12/2014 - 08:53

J'espère qu'il n'a pas souffert. De tout cœur avec ses proches.
Il faut souligner que son départ va redonner la vie à certains malades car grâce à lui (et sa famille qui a respecté son choix), il était en faveur du don d'organes.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.