Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Economie Exploration pétrolière : Sercel supprime 74 emplois à Carquefou

1 14.01.2016 15:14
Sercel conçoit notamment des camions vibreurs pour la prospection pétrolière

Sercel conçoit notamment des camions vibreurs pour la prospection pétrolière

Photo Sercel

Les syndicats appellent à un nouveau débrayage, lundi, chez Sercel à Carquefou, pour protester contre un plan social.

Filiale du groupe de services pétroliers français CGG, Sercel fabrique des équipements électroniques pour la prospection pétrolière, sur terre et sous la mer.  Le groupe (2 000 salariés dans le monde) fait face à l'arrêt brutal de l'exploration pétrolière depuis 2013, accentué par la chute des cours du baril. « C'est la crise la plus violente qu'a connue le secteur, et elle va durer, souligne Arnaud Surpas, vice-président. L'entreprise doit donc se restructurer ».

Début novembre, Sercel a annoncé la suppression de 112 emplois sur les 910 qu’il compte en France. Le siège de Carquefou, qui abrite un centre de R&D (recherche et développement) et des services support pour la production de capteurs, est visé à hauteur de 74 emplois sur 584. La procédure a été lancée le 14 décembre. « Il faut être réaliste. La remontée des cours du pétrole n'est pas pour demain, explique Ludovic Béziel, délégué CFDT. Vu le contexte, on sait que l’on ne pourra pas éviter un plan social. Le but est de limiter les dégâts en favorisant les départs volontaires ».

Le syndicat mise notamment sur des mesures d’âge, une centaine de salariés du groupe ayant plus de 57 ans. Il présentera ses contre-propositions lundi. A cette occasion, il appelle les salariés à un nouveau débrayage. Un rassemblement est prévu lundi matin devant le siège de Sercel, à Carquefou.

X.B.

Commentaires (1)

Le triste réalisme d'une crise qui va durer
paulecomte75 dim, 31/01/2016 - 16:13

Au moins ce dirigeant à les yeux en face des trous, comme on dirait. Cette crise du pétrole ne fait que commencer. Les entreprises majeures du secteur devraient dès lors commencer à se protéger en connaissance de cause. Faire appel à des experts en communication de crise va devenir un sport international sous peu. LaFrenchCom et autres agences de communication de crise vont devenir incontournables dans les années qui viennent. Les annonces de plans sociaux, restructurations et tutti quanti vont devenir de plus en plus communes et les entreprises devront alors élaborer des stratégies de gestion de crise efficaces pour anticiper et gérer les crises. Je doute fortement que la tentative des russes de s'allier au cartel de l'OPEP ne change quoi que ce soit.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.