Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Economie Le Choco BN pourrait à nouveau changer de mains

0 16.11.2016 10:37
La BN emploie près de 400 salariés à Vertou

La BN emploie près de 400 salariés à Vertou

Archives PO

Selon Le Figaro, le groupe turc Yildiz, propriétaire de la Biscuiterie Nantaise, basée à Vertou, pourrait cèder sa filiale au groupe hollandais Continental Bakeries.
Parmi les acheteurs intéressés par BN figureraient aussi « au moins trois fonds, dont un Français et un Canadien », ajoute le quotidien, selon qui le montant de cession « tournerait autour de 20 à 30 millions d'euros » pour cette entreprise qui dégage un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros mais ne gagne pas d'argent.
Employant 400 salariés à Vertou, la BN est la propriété depuis 2014 du conglomérat turc Yildiz, qui a repris cette année-là le groupe britannique United Biscuits. L’usine produit près de 20 000 tonnes de biscuits par an, dont le fameux Choco BN, le Mini BN, le Casse-croûte et des produits Delacre, une filiale revendue récemment par Yildiz au groupe italien Ferrero.
La question de son rachat a été posée hier, lors d’un comité d’entreprise ordinaire. « Trois visites de l’usine ont eu lieu ces derniers jours avec le directeur du site, qui nous a confirmé que les visiteurs étaient des gens intéressés par un éventuel rachat, indique Georges Ruiz, délégué CGT. Mais il n’a pas voulu en dire plus ».
Les salariés de la BN, qui a changé plusieurs fois de mains ces dernières années (Général Mills, PepsiCo, United Biscuits, Yildiz) attendent désormais d’en savoir plus. « On n’est pas plus inquiets que ça. On espère juste que le nouveau propriétaire soit un industriel et qu’il investira dans l’usine », explique Georges Ruiz

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.