Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Édito La dure loi du mariage…

1 24.01.2016 11:06

À part les adversaires résolus du mariage gay, personne ne reprochera à Nicolas Sarkozy d’avoir évolué sur ce sujet. Après tout, chacun a le droit de changer d’avis. Le problème, c’est qu’on a parfois du mal à suivre l’ancien président de la République. Longtemps fluctuant sur cette question sensible, puis fermement opposé à cette réforme, le patron des Républicains annonce son nouveau revirement dans un livre (« Pour la vie »), à paraître lundi. Plutôt qu’un soutien, c’est surtout un argument juridique (« il ne saurait être question de démarier les mariés ») que l’ancien chef de l’État met en avant pour expliquer qu’on ne pourra pas revenir sur cette loi. Il n’en fallait pas plus pour que les responsables de la Manif pour tous crient à la trahison. Ils n’ont pas oublié que Nicolas Sarkozy, le 15 novembre 2014, alors candidat à la présidence de l’UMP (devenue depuis Les Républicains), avait promis de réécrire « de fond en comble » la loi Taubira lors d’un meeting de l’association Sens Commun, mouvement issu de la Manif pour tous. Ses propos n’étant pas jugés assez tranchés par son auditoire, qui l’avait même hué, il avait fini par prononcer le mot « abroger ». Les hésitations de l’ancien président de la République, désormais en campagne pour les primaires à droite et l’élection présidentielle de 2017, n’ont pourtant pas dissuadé les dirigeants de Sens Commun de s’unir avec Les Républicains aux élections régionales de décembre dernier. Leur président national, Sébastien Pilard, a d’ailleurs été élu aux côtés de Bruno Retailleau, nouveau président (LR) des Pays de la Loire. Pour le meilleur et pour le pire : c’est la dure loi du mariage…

Jérôme Glaize

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.