Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Edito La politique « autrement » ?

0 30.01.2016 10:19

La vie politicienne française nous impose, à un rythme effréné, une éphéméride toujours plus... éphémère. La semaine n'a pas dérogé à ce feuilleton dont les acteurs essorés souffrent de la comparaison avec les comédiens des thrillers politiques. Pourtant, en décembre, on nous avait promis que tout allait changer. Souvenez-vous des actes de contrition penauds au soir du premier tour des régionales, face à l'électrochoc créé par la menace du Front national. Que sont devenus ces engagements à faire de la politique "autrement"?

La trêve des confiseurs a enterré ces intentions roublardes. La gauche s'est déchirée dans un débat sur la déchéance de nationalité dont les arguties bien pensantes ont exaspéré la majorité des Français. Les républicains sont déjà englués dans des luttes fratricides. Les minorités extrémistes continuent leur travail de sape. Le Front national, lui, fait profil bas, tel le matou qui hiberne et ronronne en observant de sa fenêtre les turbulences de nos villes et campagnes : fonctionnaires en grève, agriculteurs désespérés, chauffeurs de taxis qui pètent les plombs.

Pendant ce temps, les mauvaises nouvelles continuent de « tomber dru » : chômage record, croissance en berne, crise du logement. Tout cela peut attendre ! Hollande est trop occupé à jouer les VRP avec l'Inde et l'Iran, Manuel Valls trop employé à peaufiner son image de présidentiable au cas où, et Macron toujours disponible pour afficher sa différence. Semaine après semaine, le fossé continue de se creuser entre nous et les « acteurs ». Mais, au soir du premier tour de la présidentielle de 2017, promis... ça changera !

Édito

Par Jean-Paul BRUNEL

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.