Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Édito Un concours de boules puantes

0 16.01.2016 15:50

L’ouragan politico-médiatico-boursier qui s’est abattu sur Renault en cette fin de semaine a de quoi laisser songeur. Prenez, pour commencer, un modeste tract syndical évoquant des perquisitions de la répression des fraudes sur différents sites de la marque et faisant un rapprochement avec « l’affaire des moteurs truqués de Volkswagen ». Diffusez cette information dans une dépêche AFP. Assistez presque aussitôt à un mouvement de panique boursière sur les actions Renault et, pour faire bonne mesure, d’autres constructeurs. Ajoutez quelques propos, confraternels à souhait, du groupe PSA tentant d’échapper à la tourmente en se présentant comme exemplaire. Jetez de l’huile sur le feu avec quelques réactions à l’emporte-pièce de politiques reniflant le bon filon. Touillez bien le tout et portez à ébullition dans la grande marmite de l’info en continu. Vous obtiendrez la mixture idéale pour transformer en concours de boules puantes une vraie question sérieuse, celle de la conception totalement absurde des procédures de certifications actuellement en vigueur pour déterminer le niveau de pollution des véhicules mis sur le marché. Et tant pis si l’on oublie au passage de s’interroger sur la méthodologie plus ou moins orthodoxe des tests de « vérification » lancés à la va-vite par les pouvoirs publics après l’affaire Volkswagen ; tant pis si l’on ne sait rien des résultats de ces mêmes tests en ce qui concerne les constructeurs autres que Renault ; tant pis, enfin, si les polémiques accablant désormais le diesel font oublier un peu vite que le recours au gazole est encouragé fiscalement depuis des décennies.

Jérôme GLAIZE

 

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.