Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Entretien avec Joël Batteux, maire PS de Saint-Nazaire

0 21.11.2013 06:34
Joël Batteux  achèvera en mars prochain son dernier mandat de maire.

Joël Batteux achèvera en mars prochain son dernier mandat de maire.

Photo Vivien Leroux

Dans un entretien accordé à Presse Océan,  Joël Batteux, maire PS de Saint-Nazaire affiche une confiance retrouvée en l’avenir de la navale, prône l’autoroute de la mer et plus de décentralisation. Extrait.

Presse Océan : Envisagez-vous l’avenir des Chantiers STX avec plus de sérénité ?
Joël Batteux : « Serein, je ne le suis pas encore. Mais je suis plus positif. Il y a un an, j’étais vraiment très inquiet. Aujourd’hui, je pense que nos chantiers sont repartis sur la bonne voie. La filière éolienne offshore est engagée. Je crois aussi que l’on est en train de sortir du marasme en terme de construction navale, on a bon espoir de reprendre quelques commandes dans le courant de l’année 2014. »

Des élus, de tous bords, s’inquiètent de la baisse des dotations de l’État…
« Je suis comme tout le monde, ça ne me réjouit pas de voir que l’État ne suit pas en matière de dotation. Mais on sait bien que l’État devient impécunieux. À défaut d’un soutien financier accru, j’attends que l’État donne plus de liberté aux collectivités : régions, départements, intercommunalités, villes. Aujourd’hui, on cumule deux handicaps : l’État diminue ses dotations et dans le même temps, il continue de nous imposer des réglementations, il joue en permanence au surveillant général, voire l’adjudant pour nous dire ce qu’il faut faire. Cela n’est plus tenable. »

Lire l'intégralité de l'interview ce jeudi 21 novembre dans les colonnes de Presse Océan.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.