Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Environnement Pollution de l'air: la crise évitée en Loire-Atlantique

0 08.12.2016 19:30
Une station de mesure de la qualité de l'air à Nantes.

Une station de mesure de la qualité de l'air à Nantes.

NATHALIE BOURREAU

Temps doux et vents favorables : à défaut d’air pur, les Ligériens échappent au brouillard de particules fines.

Ce jeudi 8 décembre, les analyses diligentées à Nantes et Saint-Nazaire mettent en évidence « une qualité de l’air de niveau médiocre ». Pas de quoi fanfaronner mais le seuil d’alerte n’est pas atteint. À défaut de respirer un air pur, les Ligériens échappent aux pics de pollution liée aux particules fines qui touchent actuellement la région parisienne mais aussi de grandes métropoles comme Marseille, Lyon, ou Grenoble.

De fait, la Loire-Atlantique, comme la région des Pays de la Loire dans son ensemble, apparaît « assez préservée par rapport à d’autres territoires », ainsi que le relève Marion Guiter, ingénieure d’études à Air Pays de la Loire, structure en charge de surveiller la qualité de l’air. « Pour l’heure, les vents dominants sont orientés sud/sud-est, ce qui fait que les masses d’air chargées de polluants du bassin parisien ne sont pas poussées vers notre région », explique la spécialiste. Autre atout : les températures clémentes du moment. « Quand il fait doux, on chauffe moins, donc il y a moins d’émission de polluants. »

Plus d'informations dans Presse Océan ce vendredi 9 décembre.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.