Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Erdre et Gesvres Futur centre aquatique : les changements

0 29.05.2015 21:00
Après le centre aquatique à Nort (photo), celui de Treillières/Grandchamp se prépare pour 2017. Photo CCEG

Après le centre aquatique à Nort (photo), celui de Treillières/Grandchamp se prépare pour 2017. Photo CCEG

Le second centre aquatique d'Erdre et Gesvres ouvre en 2017. Après des ajustements pour réduire la facture.

Le coût du centre aquatique d'Erdre et Gesvres prévu à Treillières/Grandchamp, est revu à la baisse, ce qui interroge des habitants. Aucune crainte à avoir selon Dominique Thibaud, vice-président de la CCEG chargé du dossier. « Ce n'est pas un projet low-cost », note-t-il. « Nous avons revu le projet pour optimiser le budget ». Des modifications tout « en gardant la validité du concours d'architecture », et ainsi ne pas perdre trop de temps. Résultat : un projet prévu à 7,5 millions d'euros hors taxes contre les 9,5 millions HT prévu à la fin du dernier mandat.

Des ajustements se finalisent avec l'architecte. « Pour les scolaires, l'ouverture est impérative à la rentrée 2017. On vise dès juillet 2017, comme ce qui avait été fait pour les Bassins d'Ardéa (ndlr : le premier centre aquatique à Nort-sur-Erdre). Les délais sont assez contraints ».

Il n'y aura pas de chaudière bois et d'autres aspects techniques sont revus. 

Quant au bassin "familles", il sera plus grand pour être aussi apprécié de la tranche des 4-8 ans avec des jeux d'eau et tobbogans.

CT

Plus d'informations sur les changements dans Presse Océan de samedi 30 mai 2015 (éditions Nantes Nord et Nantes métropole)

 

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.