Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Exclusif Futur aéroport, municipales, STX : J.-M. Ayrault répond à Presse Océan

6 14.09.2013 17:54
Jean-Marc Ayrault dans son bureau, à Matignon, rue de Varenne.

Jean-Marc Ayrault dans son bureau, à Matignon, rue de Varenne.

(Photo Presse Océan, Olivier Lanrivain)

Alors qu'il est attendu dès ce dimanche midi à Préfailles pour la traditionnelle fête de la Rose organisée par la fédération socialiste de Loire-Atlantique et qu'il présidera ce lundi matin les cérémonies commémoratives du 70e anniversaire des bombardements de Nantes, Jean-Marc Ayrault répond aux questions de Presse Océan à l'occasion d'une interview exclusive. Le Premier ministre est interrogé sur la politique nationale (emploi, imposition...) mais aussi sur les élections et plus particulièrement les municipales à Nantes (mars 2014). Sans oublier les principaux dossiers locaux à résonance nationale comme le projet controversé d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, les chantiers navals STX à Saint-Nazaire et les projets de parcs éoliens en mer.

A lire dans Presse Océan de ce samedi 14 septembre.

Commentaires (6)

@observateur 44
GEORGIO47 sam, 14/09/2013 - 19:10

Ah bon , ce gouvernement ne privilégie pas ses "électeurs " On croit rêver . A part TAXER et PRELEVER ce gouvernement ( Comme Sarkozy ne l'a pas fait en début de mandat )n'a pas le courage de s'attaquer aux réformes de fond et en premier lieu a diminuer les couts de l'Etat et la Fonction publique OBESES et DEPENSIERS . Nous avons des Hommes politiques qui sont dans leur Petit monde "souvent incompétents dans leur ministères ", elevés a une seule "Ecole" ( l'ENA ) ...ou si vous avez la curiosité de regarder les programmes ...on ne parle pas d'entreprises . Reduire les dépenses touchent a leur électorat , donc on ne le fait pas ...par contre taxer les citoyens de la classe moyenne , les "fameux riches " , les entreprises ....c'est plus facile .... . Je ne prendrai qu'un exemple : nos députés et sénateurs ont faits QUOI pour réduire leurs avantages ? RIEN , rien pour montrer l'exemple !!!!!. Chef d'Entreprise d'abord ...je ne veux pas faire de Politique Politicienne ....(les Politiques sont décevants quelque soit les partis ) ...mais nos entreprises qui exportent sont de moins en moins compétitives ...et si une croissance se profile en Europe et dans certains pays ...la France n'en bénéficiera que très partiellement faute de n'avoir pas fait les réformes nécessaires par une classe Politique COURAGEUSE .

Ignorance économique des politiques
gulma75 sam, 14/09/2013 - 16:28

A la différence d'observateur 44 je ne suis adhérant d'aucun partie politique et pense que depuis les années 80 nous avons à faire à des personnes irresponsables.
Pouvez vous me prouver le contraire que depuis l'arrivée au pouvoir des socialistes les faits suivants sont faux :
- augmentation des impôts et taxes,
- 5000 à 10 000 chômeurs de plus par mois,
- rien de nouveau pour l'écologie, même pas une tentative de réforme
- pas de diminution du train de vie de l'état (oser au minimum comparer le nombre d'élus et fonctionnaires avec l'Allemagne, les USA, le Canada...)
C'est un peu comme dans les années 30 avec la ligne maginot, à force de refuser de voir la réalité nous allons tout droit à la débacle
L'Europe a réussi à sauver la Grèce mais elle ne pourra pas sauver la France...Attendez de voir les taux d'intérêt remonter dans les 18 mois à venir et nos 4% et vous allez voir que sera l'âne de la classe !

Martin

Complément d'information.
Philippe P sam, 14/09/2013 - 14:54

Comme je l'avais précédemment écrit il y a quelque temps déjà, les gouvernements en places ont toujours essuyé des critiques.
Mais depuis quand c'est pire?
Les temps sont durs depuis des lustres. Mais si on en suit les pros des études politiques cela a vraiment commencé en 1981. (je ne m'étendrai pas sur le sujet de ces 14 années). Puis 1995. Un espoir de mieux? (je ne m'étendrai pas sur les 12 années de mandats). Et 2007. Révolution d'un président qui voulut tout reprendre avec les risques de changements radicaux mais sans doute nécessaires. Mais en France on ne laisse pas le temps.
2012 : nouvelle "équipe". Ceux même qui ont critiqué et vilipendé leurs prédécesseurs. Mais qui font quoi? La même chose voire pire.
Tout cela pour dire que, quelque soit le gouvernement, non seulement ils sont critiqués, mais on ne leur laisse aucune chance de pouvoir pérenniser leurs réformes. En Allemagne, il y a eu des gros chamboulements, ça a été dur mais aujourd'hui ils ne s'en portent que mieux. Il faut passer par des sacrifices. (sauf que moi ça m'a couté m'a situation à cause de nombreuses réformes mises en places, puis retirées, puis remises mais en plus hard…)
Si on veut rester où on en est, et bien nous allons rejoindre la Grèce, l'Espagne et d'autres.
Gauche-Droite. A quoi bon?
Tout le monde critique ou encense mais qui a raison?

@ Gulma75
observateur44 sam, 14/09/2013 - 13:11

Comme on dit, "il n'y a pas qu'un âne qui s'appelle Martin".
Commentaire très mensonger et surtout oublieux de la situation dans laquelle l'actuel pouvoir a trouvé la France.
Jamais le pays n'avait été dans un état aussi lamentable, les précédents dirigeants auraient mérité de passer en jugement pour faillite.
Alors arrêtez de charger un gouvernement qui aurait, lui aussi, préféré ne pas avoir à demander aux Français de faire autant d'efforts.
Il ne le fait pas de gaité de cœur mais privilégie l'intérêt du pays à ses propres intérêts électoraux (ça nous change de l'UMP) et rien que pour cela, il mérite notre respect.

Socialiste au pouvoir = plus d'impôt
gulma75 sam, 14/09/2013 - 08:51

La France est dans un état catastrophique.
#Les socialistes au pouvoir c'est :
- plus d'impôt
- plus de chômage
- plus de dépense public
- trop de social
- trop de petit arrangements entre amis
- moins d'écologie
- de la liberté pour les délinquants
- le contrôle des médias et de la pensé unique

Martin

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.