Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Fait divers Violent incendie dans une coopérative fruitière à Carquefou

0 31.03.2013 23:28
  • PHOTO PRESSE OCEAN-OLIVIER LANRIVAIN

    Créée, en 1967, la Scafla (Socété coopérative agricole et fruitière de Loire Atlantique) s’étend sur près de 10 000 m2.

  • PHOTO PRESSE OCEAN-OLIVIER LANRIVAIN

    Environ 115 pompiers sont mobilisés sur cette intervention.

  • PHOTO PRESSE OCEAN-OLIVIER LANRIVAIN

    Les palettes de bois aliment le brasier; la haie ceinturant la coopérative est léchée par les flammes.

  • PHOTO PRESSE OCEAN-OLIVIER LANRIVAIN

    La Scafla est située bd de l'Epinay, à Carquefou.

  • Photo PO-YG

    Huit lances ont été dépêchées sur le site pour s'attaquer au feu.

  • Photo PO-YG

    Une épaisse colonne de fumée noire était visible à des kilomètres à la ronde.

  • Photo PO-YG

    Face à l'ampleur du brasier, un périmètre de sécurité a été instauré.

Un incendie a éclaté ce dimanche soir, peu avant 20 heures, au sein de la Société coopérative agricole et fruitière de Loire-Atlantique (Scafla), à Carquefou, employant une cinquantaine de salariés. Pas de victime à déplorer.

"D’abord, on a entendu comme des petites explosions. On a cru à un feu d’artifices. En sortant sur la terrasse, on a vu des flammes immenses et l’énorme colonne de fumée noire qui s’élevait dans le ciel. Mon mari a aussitôt appelé les pompiers… "  A l’instar de nombreux voisins, Marie-Thérèse, a assisté impuissante, ce dimanche soir, à l’incendie qui a dévasté une grande partie de la Société coopérative agricole et fruitière de Loire-Atlantique (Scafla), à Carquefou, employant une cinquantaine de salariés.

Le feu a éclaté peu avant 20 heures. "Mais cela devait couver depuis pas mal de temps pour que cela prenne aussi violemment" note Claude Guillet, maire, présent sur place. La fumée a pris la couleur d’une tornade noir charbon, visible à des kilomètres à la ronde.

Aucun employé n’était présent sur le site lorsque les bâtiments se sont embrasés.

Spectacle de désolation. Plusieurs bâtiments sont touchés par les flammes. Avec, à l’intérieur, une dizaine de chambres froides, un stock d’environ 3000 tonnes de pommes et près de 5000 containers en bois.

115 pompiers mobilisés

À feu exceptionnel, dispositif exceptionnel. Près de 115 sapeurs-pompiers sont mobilisés pour endiguer l’incendie. Huit lances, quarante engins.

Ce soir, à 23 h 15, le feu rugit toujours. "Il va y avoir des équipes sur le pont toute la nuit, confie un sapeur-pompier. Une fois que le sinistre sera maîtrisé, il faudra assurer une veille."

Des mesures de chômage techniques sont d'ores et déjà redoutées au sein de la coopérative.

Plus d'informations et reportage photo demain dans Presse Océan.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.