Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Faits divers La Nantaise qui n'aimait pas la peinture de François Boucher

0 07.11.2015 14:43

Le 21 juillet 1912, une jeune nantaise saccage une œuvre de Boucher au Musée du Louvre. Elle voulait attirer l'attention sur elle.

Il est près de 13 heures, ce 21 juillet 1912. Tout semble calme au Musée du Louvre. Les gardiens de la paix qui depuis le vol de la Joconde, un an auparavant, renforcent la surveillance exercée habituellement par les gardiens, font les cent pas.

De l'encre rouge

Dans la salle Lacaze, l'agent de police Rouhier a le regard attiré par l'étrange manège d'une jeune femme. Elle agite sa main droite devant une œuvre de Boucher, Portrait de jeune femme au manchon, l'un des tableaux les plus appréciés de François Boucher (XVIIIe siècle), l'un des maîtres français du rococo.

« Il me déplaisait »

Frolaine Delarue, une Nantaise sans emploi, a versé de l'encre rouge dans la paume de sa main gauche dans laquelle elle plonge l'index de sa main droite pour ensuite en barbouiller le tableau. Les yeux d'abord, puis la bouche et le nez... jusqu'à l'arrivée du gardien de la paix. Pour seule explication elle dit avoir voulu attirer l'attention sur elle. Mais pourquoi a-t-elle choisi ce portrait ? « Parce qu'il me déplaisait, qu'il me paraissait insignifiant », affirme-t-elle.

Lire dans Presse Océan du dimanche 8 novembre 2015

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.