Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

FC Nantes Affaire Bangoura: l'appel sous 21 jours, effet suspensif pas garanti

0 06.02.2013 11:53
FC Nantes. Affaire Bangoura: l'appel d'ici 21 jours, effet suspensif pas garanti

FC Nantes. Affaire Bangoura: l'appel d'ici 21 jours, effet suspensif pas garanti

Photo O.-M.

Mardi sur le pluvieux terrain de la Jonelière, les jambes étaient à la préparation du match de samedi face à Arles-Avignon (14h), mais les esprits Canaris... étaient évidemment tournés vers "le" sujet du moment.

Explications de la FIFA...

Soit l'interdiction de recruter d'ici 2014 infligée au FC Nantes par la Fifa, suite de l'imbroglio autour du transfert d'Ismaël Bangoura début 2012.

Mardi en exclusivité, Presse Océan publiait les premières explications de la Fifa, basée à Zurich : "Nous confirmons que la décision est sujette à un appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) et par conséquent, n’est pas définitive", expliquait notamment son service relations presse.

Ajoutant : "Le FC Nantes doit à présent décider s’il fait appel ou non de la décision de la Chambre de résolution des litiges (DRC) de la Fifa, est-il précisé. Si le club décide de faire appel, il y a une procédure spéciale au TAS."

... et réponse du TAS

Contacté mardi, le Tribunal arbitral du sport nous indique ce mercredi : "A ce jour, le TAS n’a pas reçu d’appel du FC Nantes contre la décision de la FIFA rendue à son encontre".

Le service communication du TAS, basé à Lausanne ajoutant que "le club dispose d’un délai de 21 jours suivant la notification de la décision motivée de la FIFA pour ce faire".

Précision importante : "Un appel au TAS n’a pas d’effet suspensif automatique, sauf sur les éléments financiers d’une décision rendue par une fédération ayant son siège en Suisse."

Le club confiant

Le TAS va donc en premier lieu décider si cet "appel" du FC Nantes, que nous confirmait dès lundi le président Kita, peut être suspensif avant d'aller plus loin.

Le club nantais se sent en tout cas dans son bon droit. Mardi, Franck Kita s'est voulu une nouvelle fois rassurant : "Je reste persuadé que le caractère suspensif va nous être accordé."

"Le tout est de savoir si Bangoura n'a vraiment rien touché durant trois mois, précise un agent de joueur. Auquel cas, il était évidemment libre."

De nombreux soutiens

Nous l'évoquions dès lundi. Aussitôt la décision connue, une pétition a été lancée sur Internet, laquelle compte déjà plus de 7 500 signataires !

Signe d'un soutien populaire perceptible autour de la Jonelière, en ville comme sur les réseaux sociaux. Ainsi le journaliste Pierre Ménès s'est-il voulu rassurant ce mercredi sur Twitter :

Place désormais au match de samedi face à Arles-Avignon, même si cette "affaire Bangoura" s'annonce longue et éprouvante.

F.B. et M.H.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.