Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

FC Nantes Affaire Bangoura : le jour où Claude Simonet a sollicité Sepp Blatter

0 20.06.2015 16:57
Claude Simonet, le président de la FFF quand la rance a remporté le Mondial 1998, n'oublie jamais le FCN, son club de cœur

Claude Simonet, le président de la FFF quand la rance a remporté le Mondial 1998, n'oublie jamais le FCN, son club de cœur

Photo PO - Denis Bourdeau

Dans un entretien à découvrir dans les colonnes de Presse Océan de ce samedi 20 juin, Claude Simonet, l'ancien président de la Fédération française de football (1994-2005 et vice-président du FC Nantes, révèle que ses bonnes relations avec le président de la FIFA, Sepp Blatter, l'avait conduit à lui écrire dans le cadre de l'affaire Bangoura, pour laquelle le FCN a écopé d'une interdiction de recrutement d'un an qui prend fin durant ce mercato d'été. "J’ai du mal à dire du mal de M. Blatter car il a toujours été très attentif à mon égard, explique Claude Simonet, qui vit depuis de nombreuses années à Orvault. Nos rapports entre 1998, année de son élection à la présidence de la FIFA, à 2005, année de mon départ de la fédération française, ont toujours été bons. Je vais même vous faire une confidence : quand le FC Nantes, mon club de cœur, a connu des ennuis avec l’affaire Bangoura, je me suis permis de lui écrire pour savoir s’il pouvait intervenir. Il m’a répondu aimablement qu’il ne pouvait rien faire. Aujourd’hui, avec tout ce que je lis ou j'entends sur la FIFA et lui, je tombe des nues. Mais comme me disait mon père, il ne faut jamais juger les gens avant la justice. »

Les souvenirs de l'ancien président de la FFF? Claude Simonet, sont à lire dans le quotidien Presse Océan de ce samedi 20 juin.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.