Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le buzz Bedoya, Gakpé, Deaux, Bammou,… G. W. Bush et Bill Gates

0 23.08.2014 13:56
Le seau "Deaux" glacé…

Le seau "Deaux" glacé…

capture écran PO

Alejandro Bedoya était l'un des premiers joueurs nantais à se mettre en scène pour le "Ice Bucket Challenge". Depuis, d'autres joueurs du FC Nantes l'ont rejoint dans ce défi qui consiste à se verser un seau d'eau rempli de glaçons sur la tête. C'est le cas de Bammou, Deaux ou encore Gakpé. Ce dernier a demandé depuis à Cissokho d'en faire autant.

Le «défi du seau de glace» est devenu un véritable phénomène mondial en l'espace de quelques semaines.

Comment attirer l'attention sur le maladie de Charcot,  tout simplement en l'associant au Ice bucket challenge. Il s’agit de se filmer en train de se verser un seau d’eau et de glaçons sur la tête, de faire un don pour l’association, puis de nommer plusieurs amis qui devront faire de même. L’association ALS, qui combat la sclérose latérale amyotrophique (SLA en français), aussi appelée maladie de Charcot ou de Lou Gehrig, une maladie neurodégénérative rare. 

De nombreuses personnalités ont rejoint le mouvement. Ainsi, l’ancien Président George W. Bush, le créateur de Facebook Mark Zuckerberg, le patron de Microsoft Bill Gates ou d’Amazon Jeff Bezos, les acteurs Ben Affleck, Robert Pattinson et Gwyneth Paltrow, ont mouillé le maillot et participé à ce buzz collectif.

Barack Obama a été défié, mais le président américain a décliné et signé un chèque.

Le seau "Deaux" glacé Le seau de Bedoya Le seau de Gakpé Le seau de Gwyneth Paltrow Le seau de Bill Gates Le seau de Mark Zuckerberg Le seau de Bammou

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.