Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

FC Nantes Huis clos partiel contre Guingamp, le 13 avril à la Beaujoire

3 03.04.2014 21:46
Le 13 avril, pour la venue de Guingamp, ce sera une première : la tribune Loire

Le 13 avril, pour la venue de Guingamp, ce sera une première : la tribune Loire restera vide. Photo Ouest Médias

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a livré son verdict ce jeudi soir :le FC Nantes a écopé d'un huis clos partiel pour la réception de Guingamp, le dimanche 13 avril (14 h) au stade de la Beaujoire. Ce jour-là, la tribune Loire sera vide, mais pas l'ensemble de l'enceinte nantaise comme le redoutaient les dirigeants de la Maison jaune. Une sanction liée aux incidents survenus le 23 février dernier à l'occasion de la venue du voisin rennais, marquée par l'utilisation massive d'engins pyrotechniques alors que le FCN était déjà sous la menace de deux sanctions de huis clos avec sursis, prononcées lors de la saison 2012-2013.

Plus d'informations dans le quotidien Presse Océan du vendredi 4 avril.

Commentaires (3)

Tout a commencé lors du match
Cyril ven, 04/04/2014 - 11:02

Tout a commencé lors du match à l'extérieur dans les Deux Chèvres (Niort) le Vendredi 26 Avril 2013.
Le but d'Aristeguieta en seconde mi-temps permet au FC Nantes de remporter une victoire au combien importante dans l'optique de la remontée du club en Ligue 1 : pétards et fumigènes pullulent dans la tribune visiteurs.
Les supporters et spectateurs Niortais remercieront les Nantais après le match d'avoir été quasiment les seuls à avoir mis de l'ambiance à Niort.
Mais la Ligue de Football Professionnelle (LFP) sanctionne le FC Nantes d'un huit clos de la Tribune Loire (TL) avec sursis : la TL est sanctionnée pour un match s'étant déroulée à l'extérieur.

Pour la petite histoire, l'utilisation des fumigènes et pétards avait été encadrée (autorisée par la LFP) lors du match des 70 ans contre Auxerre quelques jours avant...

Lors de la rencontre contre Sedan, envahissement du terrain.
Convocation du club devant la LFP qui sanctionne le club d'une amende de 25 k€ (ou 30 k€ je ne sais plus) + huit clos de la tribune Loire avec sursis : les vidéos démontreront que l'envahissement du terrain a débuté par les tribunes latérales (Océane Bas et Présidentielle), et non par la Tribune Loire.

Le club fait appel : début Août 2013, l'amende est abaissée à 5 k€ mais le huit clos avec sursis concerne l'ensemble du stade, un sursis valable un an !

Et puis, comme dit dans l'article, il y a eu les fumigènes et quelques pétards contre Rennes pour fêter les 15 ans de la Brigade Loire, groupe de supporters qui assure l'ambiance dans le stade.

Le FC Nantes a été sanctionnée pour avoir fait la fête.
La LFP va au-delà de la loi de Michel Alliot Marie sur les supporters.
Regardez ce qui s'est passé à Paris où les ultras ont été bannis du stade pour les remplacer par des personnes "dociles" à savoir famille avec enfants.
La présence d'une tribune exclusivement réservée aux familles, une nouveauté cette année, en est un autre exemple à l'occasion de la finale de la Coupe de la Ligue le 19 Avril prochain.
A l'approche de l'Euro 2016, les instances du foot tentent d'éradiquer les Ultras et non les hooligans de tous les stades.
Sauf qu'à l'Euro 2016, il y aura les Ultras des autres pays notamment ceux de l'Europe de l'Est infiniment plus violents que nos compères français.

Au lieu de privilégier le dialogue, on réprime l'ensemble d'un groupe à cause d'un ou deux imbéciles facilement identifiables par les nombreuses caméras de surveillance et par le dispositif policiers.

fc nantes
petinuage44 ven, 04/04/2014 - 04:29

On veut vraiment la mort du club. c' est étonnant de voir qu a paris il y a des débordements et violences et jamais de sanction. ha j avais oublier l argent est roi.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.