Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

FC Nantes La direction du club répond aux accusations de Banel Nicolita

2 09.10.2014 17:40
Photo PO-N. Bourreau

Waldemar et Franck Kita sont dans le collimateur de l'ex-Canari Banel Nicolita. Photo PO-N. Bourreau

NATHALIE BOURREAU

 

Interrogé par le média roumain Dolce Sport, Banel Nicolita (29 ans), dont le contrat au FC Nantes expirait le 30 juin dernier, a subitement refait parler de lui ce vendredi. Actuellement sans club, le milieu offensif a laissé entendre qu'il allait porter plainte devant la Fédération internationale de football (FIFA) à l'encontre du FCN. L'international roumain réclame son salaire de juin.Du côté de la Jonelière, Franck Kita, le directeur général délégué des Canaris, attend que son ancien joueur paye ses derniers mois de loyer et rembourse les dégâts provoqués dans son appartement.

Plus d'informations avec la réponse de Franck Kita après les accusations de Banel Nicolita dans le quotidien Presse Océan du vendredi 10 octobre.

Commentaires (2)

Rien...
jazzphase jeu, 09/10/2014 - 22:46

...ne permet au FCN de s'arroger le droit de bloquer le salaire de Nicolita, dans le cas présent seul le propriétaire peut engager une action en non paiement des loyers , le club ne peut se substituer à lui en l'absence d'une procédure.
Si la plainte de Nicolita doit se poursuivre , le FCN se mettra une nouvelle fois dans son tort.

Exactement Goustan !
Cyril ven, 10/10/2014 - 11:05

En réponse à goustan - Rien...

Le club n'a le droit de garder que la caution locative dans le cas du logement.
La retenue de salaire est très encadrée : elle ne concerne que les éventuelles dégradations du matériel à la Jone et à la Beauj', ainsi que d'autres situations particulières.

Banel est donc dans son droit...

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.