Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

FC Nantes La crainte d'un huis-clos en août

1 15.05.2017 22:45
Photo PO - NATHALIE BOURREAU

Photo PO - NATHALIE BOURREAU

Le club est miné par une frange de ses supporters. Il est grand temps que tout ce capharnaüm s’arrête car le point de non-retour est atteint avec certains ultras véhéments. 

Depuis plusieurs semaines, la relation entre certains membres de la Brigade Loire et le club s’avère délétère. Une chose est sûre : les incidents survenus avant-hier soir (nos éditions de lundi) ne font qu’aggraver la situation. En un an, la BL, enfin une minorité, a tout cassé. Passant du statut de référence à celui de fauteur de troubles…
« C’est dommage, peste Guillaume Gillet, car la fête était parfaite jusque-là. C’est un peu se tirer une balle dans le pied. À un moment donné, il faut essayer de mettre son ego de côté et rester tous ensemble. »

Retrouvez l'intégralité de l'article dans nos colonnes du mardi 16-05.

Commentaires (1)

Abrutis!!
iffic mar, 16/05/2017 - 18:41

Commencent à nous gonfler ces abrutis qui ,quoi?croient avoir des droits sur le FCN???désolé mais le FCN existait avant eux et existera après eux,enfin s'ils ne le coulent pas!!dans les années glorieuses du FCN on parlait surtout jeu et résultats,et non des supporters!!voir le FCN jouer à huis clos serait une véritable honte pour ce club qui de part sa réputation ses résultats ou ses joueurs illustres ne le mérite pas!!!alors que le club de redresse enfin,que les clignotants sont au vert,on comprend pas trop la démarche de ces ''supporters'' qui en fait ne supportent rien du tout sinon sans doute leur ego!!!et en tout cas desservent le club au lieu de le supporter!!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.