Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

FC Nantes Le président Kita sur RMC: "On ne peut pas continuer en Ligue 2"

0 29.08.2012 18:09
"Il faudrait être stupide pour ne pas reconnaître ses erreurs", a déclaré Waldemar Kita sur RMC.

"Il faudrait être stupide pour ne pas reconnaître ses erreurs", a déclaré Waldemar Kita sur RMC.

Archive O.M.

Waldemar Kita est intervenu mardi dans l'émission Luis Attaque (à 16h30), animée par Luis Fernandez sur RMC. Au lendemain de la victoire des siens 2-0 face au Mans, à la Beaujoire.

Interrogé sur les prétentions des Canaris cette saison, après cette longue période en Ligue 2, le président du FC Nantes a expliqué : "Tout le monde demande que Nantes remonte rapidement. C'est normal. Quand on voit qu'on était presque 20 000 hier au stade [18 085 exactement], ce n'est pas possible... on ne peut pas continuer comme ça en Ligue 2."

Comment réaliser enfin cet objectif ? "Chaque année je donne les moyens pour qu'on monte. J'investis beaucoup. Une chose que j'ai comprise, c'est qu'il faut du temps." D'autant selon lui que malgré ses "bonnes relations avec les entraîneurs" -"la preuve, Michel [Der Zakarian] est revenu"-, il n'a "pas pu développer" ses idées.

Aucune erreur n'a donc été commise depuis cinq ans ? "Il faudrait être stupide pour ne pas reconnaître ses erreurs. Et il ne faut pas recommencer les erreurs commises." Aucun exemple précis n'a été donné.

Quoi qu'il en soit, dans le studio de l'émission, on se prenait déjà à entrouvrir les portes de la Ligue 1 au FC Nantes : "Qu'on revoit Nantes en Ligue 1 !"

Retrouvez ce mercredi dans Presse Océan notre page spéciale FC Nantes

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.