Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

FC Nantes Vente des billets suspendue en tribune Loire jusqu'à nouvel ordre

2 18.04.2017 16:13
La tribune Loire

La tribune Loire

Josselin CLAIR

Le FC Nantes est convoqué en commission de discipline de la LFP ce jeudi 20 avril. D'ici là, la vente de billets en tribune Loire pour les réceptions du FC Lorient et de l'EA Guingamp est suspendue à titre préventif.

Deux jours après les événements qui ont perturbé le match face à Bordeaux, le club publie un communiqué officiel aujourd'hui où il est question des "regrettables incidents", mais aussi d'"actes inadmissibles", de "manifestations de délinquance" qui ont blessé deux stadiers et une supportrice.

Les sanctions vont tomber et le club s'y attend. A travers son communiqué, Le FC Nantes cible notamment la Brigade Loire, en faisant le lien avec les débordements observés lors du match de Gambardella, face à l'OM, il y a huit jours.

Vu la gravité et la répétition des faits (le match face aux Toulousains refait surface), la direction du FC Nantes décide l’arrêt, à titre préventif, de la vente de billets en tribune Loire pour les réceptions du FC Lorient et de l'EA Guingamp jusqu’à jeudi, date où le club est convoqué en commission de discipline par la LFP.

Plus d'informations dans Presse Océan ce mercredi 19 avril.

LE COMMUNIQUÉ INTÉGRAL

"Le Stade de La Beaujoire a encore été le théâtre ce dimanche, de regrettables incidents lors du match FC Nantes - Girondins de Bordeaux : allumage simultané de très nombreux engins pyrotechniques (jets de pétard et fumigènes dont deux derrière le but du gardien bordelais) ayant provoqué l'arrêt de la rencontre.
Ces actes inadmissibles vont entraîner des sanctions financières voire plus sévères à l'encontre du Club. Deux stadiers et une supportrice ont subi des brûlures ; des plaintes ont été et vont être déposées. Ces agissements sont intervenus dans la tribune Loire, dans la zone ordinairement occupée par le groupe Brigade Loire, dont certains membres se sont déjà illustrés lors des incidents survenus le dimanche précédent lors du match de la Coupe Gambardella FC Nantes - Olympique de Marseille, suite auxquels le Club a été amené à prononcer certaines restrictions à l'encontre de ce groupe. Il n'est pas interdit d'y voir une relation de cause à effet.
Le Club ne se laissera pas impressionner par ces manifestations de délinquance et poursuivra ses efforts pour les combattre sans relâche, de sorte à assurer la sécurité de tous les spectateurs à l'intérieur de son enceinte sportive, conformément aux exigences légales et règlementaires.
Étant donné la gravité des faits et la menace de révocation de la sanction avec sursis prononcée à l'encontre du Club, suite aux faits de violence et dégradation intervenus lors du match FC Nantes - FC Toulouse, le Club décide l’arrêt, à titre préventif, de la vente de billets en tribune Loire pour les réceptions du FC Lorient et de l' EA Guingamp et ce, jusqu’à la tenue de la commission de discipline de la LFP, le jeudi 20 Avril pour laquelle le FC Nantes est convoqué."

Vidéo de l'épisode des fumigènes postée dimanche soir (16/04/17) sur Twitter :

Commentaires (2)

Abrutis!!
iffic jeu, 20/04/2017 - 07:35

filosofic!!!d'AC à 100 pct!De quel droit ces abrutis s'arrogent ils le droit de représenter tant soit peu le FCN????Et Kapo!!!!Vous parlez d'un titre???Un Kapo était dans les camps nazis un auxiliaire des SS!!!

"Brigade de débiles"
Filosofik mer, 19/04/2017 - 12:48

1° : une telle appellation (brigade Loire) ne devrait même pas exister. Le foot n'est ni l'armée ni la guerre.
2° : ces gens ne sont pas des supporters du club, mais des abrutis dangereux -voire des voyous- qui ne connaissent rien au foot et viennent juste pour pourrir les matches et causer du tort au FCN . Leur comportement le prouve.
3° : Ils ont pris M. KITA en grippe juste parce qu'il est le Président et représente l'autorité. Ils oublient que sans lui et son argent, le FCN n'aurait pas retrouvé une place honorable dans le football français.
4° : le FCN existait bien avant eux. Ils croient tout savoir mais la plupart n'étaient même pas nés quand le club était au sommet.
Conclusion : puisque tout le monde les connait, il faut les interdire de stade pour que les vrais supporters ne soient pas sanctionnés.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.