Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

FC Nantes Wilfried Moimbé : "Ce serait une grosse erreur de se démobiliser"

1 06.11.2015 16:10
Wilfried Moimbé et le FCN espèrent enchaîner un quatrième succès de rang à l'extérieur, en Ligue 1

Wilfried Moimbé et le FCN espèrent enchaîner un quatrième succès de rang à l'extérieur, en Ligue 1

Photo archives PO

Longtemps contrarié par une blessure à la cuisse) Wilfried Moimbé donne sa pleine mesure depuis un peu plus d'un mois à l'image d'un FCN qui reste sur trois succès en déplacement en Ligue 1 avant de se rendre à Montpellier, ce samedi 7 novembre à 20 h.


Enchaîner les matches quand on gagne, c’est forcément plus facile ?

Wilfried Moimbé : « Oui, c’est largement plus facile pour la confiance. Et quand ça va bien dans les têtes, ça va mieux dans les jambes. »

Qu’est-ce qui vous a permis de rebondir aussi  vite à Nice (succès 2-2 mercredi) après la défaite à domicile face à l’OM ?

« Même si le match face à Marseille n’était pas trop beau à voir, on n’a pas concédé beaucoup d’occasions. Sur ce match, on a été meilleur que l’OM même si on perd en prenant un but sur une petite erreur d’inattention. On est sur une bonne dynamique générale, que ce soit au niveau des points, de l’état d’esprit et de ce qu’on produit sur les plans offensif et défensif. On savait très bien qu’avec le remodelage de presque la moitié de l’effectif, ça allait prendre du temps. » 

Le FCN reste sur trois succès en dehors de la Beaujoire en L1. Vous êtes plus performant à l’extérieur qu’à domicile. Comment l’expliquez-vous ?

« Je ne sais pas si on peut vraiment l’expliquer. Il ne faut pas oublier qu’à la Beaujoire, on a reçu des « gros » comme le PSG et l’OM. A l’extérieur, on n’a pas joué de grandes équipes. Et puis, on ne change pas vraiment notre façon de jouer. A la base, on est catalogué d’équipe un peu défensive mais on essayre de jouer les coups à fond à l’extérieur. On essaie d’aller chercher des points à tous les matches. »

A Nice, on a senti une montée en puissance dans l’expression collective. C’est votre sentiment ?

« On a eu beaucoup d’occasions très franches, dont certaines où on aurait largement pu faire mieux. On commence à trouver des automatismes et de bonnes situations de jeu. Après, sans incriminer la défense niçoise, on savait qu’elle n’était pas au niveau de son  attaque et de son milieu de terrain, où l’OGCN a beaucoup d’atouts. »

Personnellement, on vous  vu  dans un registre moins offensif que d’habitude. Pour quelles raisons ?

« Mon rôle primordial, c’est déjà de défendre ! Et à l’extérieur, on fait toujours un peu plus attention. En outre, Alexis Alegue évoluait pour la première fois devant moi. C’était nouveau pour lui. Je n’allais pas passer mon temps devant et lui passer son temps à défendre ! J’ai joué la sécurité. »

Comment appréhendez-vous ce match à Montpellier, qui semble redresser la tête ?

« Montpellier a besoin de points. Je ne sais pas si cette équipe est vraiment à sa place, mais je sais qu'elle a de bons joueurs. Il faut faire attention même si les Montpelliérains sont derrière nous au classement. Surtout avant la trêve, ça serait bien de faire un gros résultat là-bas pour être plus serein ensuite. On va aborder ce match avec l’état d’esprit qu’on affiche depuis quelque temps, celui d'un guerrier et d'un  gagnant. »

Vous ne redoutez pas un certain relâchement après la victoire à Nice ?

« Avec les résultats qu’on a, on peut effectivement se relâcher. Et avec l’accumulation des matches, ce n’est pas qu’on tombe dans la routine mais on peut faire moins attention... Ce serait une grosse erreur de se démobiliser. On va se passer le message avant Montpellier. On est sur une bonne dynamique, il faut la conserver. C’est à nous les plus anciens - dont à moi avec ma petite expérience - de prévenir les jeunes. Nice, c’est du passé.  Les trois points, c’était bien, maintenant il faut penser à Montpellier »

A titre personnel, après un début de saison perturbé par une blessure (cuisse), avez-vous le sentiment d’avoir enfin lancé votre saison ?

« J’espère que les blessures sont derrière moi. Là où je suis content, c’est qu’on a des matches rapprochés et que j’ai réussi à tenir. Mais à la base, je ne suis pas un joueur en cristal ! Ce n’est pas un souci d’enchaîner un troisième match en une semaine. J’ai 27 ans, je ne suis pas encore vieux (sourire) Au contraire, il fallait aussi que j’accumule les matches pour pouvoir être mieux physiquement. »

Quand on 7e du classement, à 3 points du podium, commence-t-on à regarder plus haut ? 

« Si on est langue de bois, on dira qu’on ne regarde jamais. Mais, sincèrement, en tant que compétiteur, après chaque match je suis le premier à consulter le classement sur mon téléphone. Cela dit, il ne faut pas se focaliser sur ça, sinon on a du mal à se focaliser sur le jeu. »


Recueilli par Denis Bourdeau

Chaque jour, l'information du FC Nantes est à lire dans Presse Océan et sur presseocean.fr (éditions numériques en cliquant ici) 

 

 

Commentaires (1)

pronostic
iffic sam, 07/11/2015 - 08:33

70 pct voient une victoire de Nantes!!!rappelons qu'il s'agit de pronostics,non de voeux pieux!perso,je souhaite une victoire nantaise;comme pronostic,hèlas je suis plus mesurè!gagner à la Mosson,n'est jamais facile,surtout pour Nantes!quel Nantes ce soit???celui de Nice ou celui de Marseille???de cela dèpendra l'issue du match,de la valeur rèelle de Montpellier aussi!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.