Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Folle Journée La Nature attire les écoles

0 28.01.2016 11:32
« Les maîtres tambours du Burundi », un concert très visuel à voir avec les plus jeunes. Photo Will Dum

« Les maîtres tambours du Burundi », un concert très visuel à voir avec les plus jeunes. Photo Will Dum

Extérieur

L'événement musical est pris d'assaut par les enfants des écoles. Leur nombre a quasiment doublé cette année.

L'affluence a surpris tout le monde et même Joëlle Kérivin, la nouvelle directrice de la SAEM Folle Journée : « Nous avons pratiquement doublé le nombre de scolaires cette année, avec 11 300 places réservées. On avait l'habitude d'en accueillir autour de 6 000. Et on a refusé du monde ! »

Plusieurs explications sont avancées par les organisateurs : « Le thème de la Nature est particulièrement fédérateur et adaptée au jeune public, ajoute Joëlle Kérivin. La programmation scolaire est également très variée ». 57 concerts sont proposés aux enseignants du mercredi au vendredi pour un tarif intéressant (5 €). Un petit détail a aussi peut-être aussi tout changé : la programmation a été transmise aux enseignants avant les vacances de Noël. « Ils ont pu s'organiser et bien préparer leur sortie ».

Que conseiller aux parents qui veulent emmener leurs bambins à la Folle Journée ?

« Les maîtres tambours du Burundi ont un côté très visuel qui plaît souvent aux enfants, indique Joëlle Kérivin. Le quintet allemand Spark a un côté très vivant et un look très rock. Le carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns est un incontournable, la symphonie alpestre de Richard Strauss ou encore les quatre saisons de Vivaldi. »


Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.