Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Football : Trebel assigne le FC Nantes devant la commission juridique de la LFP

4 17.02.2014 17:43
Adrien Trebel, qui n'a plus joué depuis le 25 janvier, attaque son club

Adrien Trebel, qui n'a plus joué depuis le 25 janvier, attaque son club

Photo Ouest Médias

Depuis qu'il a refusé- fin janvier -  de prolonger son contrat en faveur du FC Nantes, le milieu de terrain Adrien Trebel s'entraîne avec l'équipe réserve (CFA) mais a disparu de toutes les feuilles de match. Le joueur, qui aura 23 ans le mois prochain, a décidé d'assigner son club formateur, via son avocat, devant la commission juridique de la Ligue de football professionnel (LFP). Son objectif : réintégrer le groupe professionnel. Le rendez-vous entre les deux parties devant l'instance est prévu ce mardi 18 février.

Plus d'informations sur le FC Nantes dans le quotidien Presse Océan.

Commentaires (4)

trebel
eglyne15 mar, 18/02/2014 - 11:44

il est normal qu'un joueur comme TREBEL qui ne sait pas jouer collectivement et qui veut quitter le club en fin de saison se retrouve en cfa , lorsqu'on le voit jouer, il a juste le niveau de la ligue 2 et encore ...bonne décision de mr KITA.ras le bol de ces petits joueurs avec une tête grosse comme melon .

Nous ne tenons ni les tenants ni les aboutissants de cette...
Cyril mar, 18/02/2014 - 10:30

...affaire mais ce n'est pas la première fois qu'Adrien fait toute une comédie pour jouer exclusivement en équipe première et à une place en particulier.
La différence avec Filip Djordjevic est que Trebel doit encore faire ses preuves et est pourri par son agent (chargé de le transférer) qui lui affirme sans arrêt qu'il mérite mieux que le FC Nantes.
De plus, il ne semble pas croire aux projets sportifs du club : il remet potentiellement en cause les compétences de l'entraineur et de la direction, et donc s'exclut tout seul.
Il devait prolonger et fait volte face au dernier moment ; résultat : on recrute Rémis Gomis et Adrien Trebel est "black listé".
C'est là qu'on voit qu'il n'est pas très fute fute puisqu'il assigne le club après la fin du mercato hivernal : pendant le mercato, d'autres clubs que Lorient auraient pu s'intéresser à lui.

Quant à Nicollita, il n'a pas été acheté : il est en prêt chez nous, et risque de repartir en fin de saison aussi.

lamentable
iffic mar, 18/02/2014 - 08:22

d'accord avec lorenzo17!lamentable de la part du club!cela dèment la belle ambiance qui règne au sein du club,selon les mèdias!cela contredit ce que disait Vèrètout sur fous de foot!tout cela confirme la gestion 'amateur' de mr KITA,qui va à terme (l'an prochain) en agissant de cette façon renvoyer le club en l2,il est vrai que la gestion du fcn en fait plus un club de l2 ,voire de cfa que de l1!quand on pense que mr Kita fils serait selon certains un des managers top de demain ,ça laisse rèveur,mais cela explique aussi le dèclin èconomique de la France!

Il a bien raison!
canari44 mar, 18/02/2014 - 01:38

Qu'est ce club qui parce que un des leur a décidé de partir en fin de saison l'exclue du groupe ?surtout qu'avec les mauvais résultats du moment,il ne semblait pas de trop!
Dans ce cas là,qu'il mette Djordjevic en CFA puisqu'il s'en va lui aussi!
Et Nicolita que devient-il?acheté au mercato et disparu comme par magie!
Je "comprendrai" qu'une mise à l'écart similaire se fasse à Paris vu toutes les vedettes qu'ils ont mais chez les Canaris:n'ai pas pigé.
Imaginez que Veretout,Deaux,Gapké pour ne citer qu'eux,ai décidé de ne pas prolonger le club les aurait écarté?
C'est pas bien ça!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.