Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Football Guingamp - FC Nantes, Philippe Mao : "Il faut une réaction d'orgueil"

1 03.12.2016 19:44
Quelques minutes avant le coup d'envoi de Guingamp - Nantes, Philippe Mao a livré ses impressions de coach des Canaris.

Quelques minutes avant le coup d'envoi de Guingamp - Nantes, Philippe Mao a livré ses impressions de coach des Canaris.

Photo PO

Une demi-heure avant le coup d'envoi de la rencontre entre Guingamp et le FC Nantes, l'entraîneur intérimaire du club nantais Philippe Mao a parlé au mirco de BeIN Sport. 

"C’est tellement soudain que je n’ai pas eu le temps de cogiter, a-t-il lancé concernant son état d'esprit. On a essayé de se préparer du mieux possible. Il faut absolument une réaction d’orgueil, on ne peut pas faire pire. L’équipe a semblé lâcher un petit peu en seconde période face à Lyon. J’espère que ce soir on sera dangereux et qu’on marquera un but."

Concernant son intérim à la tête de l'équipe, il a rappelé que "pour l’instant, ça s’arrête après le match. A situation exceptionnelle, réaction exceptionnelle. Je fais partie du club. Cela fait vingt ans que je suis sur les terrains, j’ai toujours été dans ce métier- là. Aujourd’hui, c’est la continuité de me retrouver là."

Concernant la composition d'équipe et l'éviction pour cette rencontre de Kacanikiic et Thomsen, il a dit que "il faut faire des choix. Ils ont joué, on fait une rotation ainsi. C’est une composition par rapport à une situation difficile."

Enfin, petite anecdote, c'est son père Marcel Mao qui a repéré Antoine Kombouaré, aujourd'hui sur le banc de Guingamp : "Mon père a été missionné dans les îles. Il a vu ce jeune joueur et l’a proposé à Budzinski, au FC Nantes." Il le retrouve ce samedi, pour sa première sur le banc.

Commentaires (1)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.