Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Football Pas de conciliation entre Denis Renaud et le Paris FC

2 25.12.2015 21:43
Stéphane Figureau et Denis Renaud

Stéphane Figureau et Denis Renaud

Photo archives PO - Arnault Cantreau

Selon L'Equipe, le Paris FC (Ligue 2) était convoqué en début de semaine par la commission juridique de la Ligue (LFP) pour quatre dossiers de licenciement, dont deux concernent les anciens techniciens de l’USJA Carquefou, Denis Renaud et Stéphane Figureau,. L’entraîneur et son adjoint ont été débarqués du club parisien le 28 novembre après une défaite (0-3) face à Dijon. Malgré la séparation, le PFC a assumé la contradiction de continuer à les rémunérer et de ne pas les avoir mis à pied tout en engageant entre-temps un nouveau coach, Jean-Luc Vasseur. Il n’y a pas eu de conciliation entre les deux parties.
Quand leur licenciement sera acté par courrier - ce qui devrait être effectif en cette fin de mois -, l’avocat des deux hommes saisira le conseil des prud’hommes de Paris pour réclamer le paiement des dix-huit mois de contrat qui restent dûs, ainsi que des dommages et intérêts.

Commentaires (2)

Supporter ??
Libertégalité sam, 26/12/2015 - 13:00

Vous devez alors être un supporter du psg avec des moyens de quatari.....
Si l'ambition d'un entraîneur se limite à une équipe de 3ème ou de 4ème division....il vaut mieux faire un autre métier....
Quant à vouloir refuser un salaire en proportion avec les responsabilités.... refusez-vous ou avez -refusé dans votre vie ces opportunités ?
Si vous étiez licencié, vous abandonneriez vos droits ??
Monsieur le supporter...vous êtes un petit... sans cervelle.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.