Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Frossay Dormir dans une bulle flottante

1 30.07.2014 06:00
La bulle est placée sur une plateforme flottante. Photo : PO

La bulle est placée sur une plateforme flottante. Photo : PO

Au château de la Rousselière, une « Bubble Dream » flottante fait office de chambre d’hôtel pour une nuit. Cette « Bubble dream » a été créée en 2013 par Yann Falquerho, un designer nantais, dans le cadre du projet touristique et culturel LOIRESTUA lancé par la communauté de communes Cœur d’Estuaire. Elle a une sœur jumelle implantée au Moulin de Chaugenêts, à Saint-Etienne-du-Montluc.

« C’est l’hôtel mais à la belle étoile, se réjouit Charlotte Scherer. Il y a également à disposition une douche solaire, des toilettes sèches. De plus, le designer a conçu spécialement un diffuseur de parfum a composé une playlist « nature ». »


Plus d'information dans l'édition du 30 juillet 2014 de Presse Océan.

Commentaires (1)

Moi j'aime bien ce genre de petites maisons exotiques
elisaelisa mer, 30/07/2014 - 11:21

Ils ont bien raison de faire cela, les hébergements exotiques dans ce même genre remportent un grand succès auprès des gens. Les français aiment bien se dépayser un peu, essayer de nouvelles choses, bouleverser un peu le quotidien. Ca change des hôtels ou dormir dans une tente !
J'avais vu des locations saisonnières du même genre à Lyon où aktifimmo-lyon.com proposait des hébergements en couple ou familiale dans des maisons de plastique transparent. Pudique s'abstenir par contre (!!!). Des maisons malgré tout bien isolées du regard. Le genre d'expérience à tenter je trouve, tout cela doit être bien sympa !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.